Club Informatique

Portail Club Informatique


Google introduit les réseaux sociaux dans sa messagerie


Encore une petite révolution sur le web pour Google qui s'attachant à coller les comportements de l'internaute dans ses outils ajoute un couche de réseau social dans sa messagerie, à la façon google bien entendu.

Avant la conférence qui a eu lieu ce 9 Février à Mountain View à 19h, heure de paris, le réseaux social de google était non seulement attendu depuis l'article paru dans la presse américaine, mais présenté comme l'application twitter killer.

Avant de savoir si le réseau social va faire tomber Facebook et Twitter, voyons ce que c'est.

Le Google Buzz

Google Buzz logoC'est tout d'abord le nom, le réseau social, ou la fonctionnalité, porte un nom Google Buzz et se présente par un logo. Les quatre couleurs représentent ce avec quoi Google Buzz interagit : les textes, les photos, les vidéos et plus encore (les flux rss).
Ce n'est pas une application à part entière comme un navigateur internet ou un outil de messagerie, mais une fonctionnalité. Pour voir cette fonction, il faut impérativement un compte Gmail, c'est-à-dire un compte de messagerie Google.
L'option buzz est alors présente juste en dessous de la boite de réception du webmail.

Voyons maintenant ce que ce réseau permet

Le réseau social gmail

Comme toujours avec Google, les outils proposés reposent sur les besoins des internautes, voire au-delà lorsque les outils influent sur les comportements.

Coté public
Le buzz google repose sur l'équivalent d'un mail avec en destinataire plusieurs niveaux, soit la terre entière, soit une liste plus restreinte d'amis. Google propose une liste d'amis avec par exemple les personnes avec lesquelles vous êtes en relation par mail ou chat et ce de façon régulière.

Coté commentaires
Le principe d'un échange, d'une communication avec la terre entière est d'avoir des avis, des commentaires sur votre buzz. Le buzz de google propose cette fonction, et ce avec une réactivité instantanée puisque les commentaires sont affichés automatiquement dans le fil de conversation ainsi crée.

Coté photo et vidéo
Si Twitter limite les "tweet" (messages) à 140 caractères comme les SMS, Google buzz va au-delà puisqu'il propose l'échange de messages enrichis de photos d'une part, d'autre part ces photos peuvent provenir d'une page web et sont choisies en un clic, enfin à l'affichage google buzz propose les photos dans une galerie / diaporama intégrée à la discussion gmail et de plus très rapide. Les photos ne sont plus alors des pièces jointes lisibles avec un outil spécifique après téléchargement, mais sont lues directement dans le fil de discussion.

Coté vidéo, google buzz propose de lire la vidéo directement dans le fil de discussion. Inutile d'ouvrir un lien qui va afficher l'url de You Tube ou dailymotion dans laquelle il faudra cliquer pour lancer la lecture.

Compatibilité autres réseaux
Google Buzz vient s'intégrer aux autres réseaux sociaux ou divers tels que Picasa, Twitter, Flickr et google reader.

Cote mobile
Google buzz propose enfin ces différentes fonctionnalité sur la version mobile de votre messagerie mobile avec en plus la géolocalisation GPS. Ce dernier aspect permet d'ouvrir toute une série de fonctionnalités permettant d'afficher sur une carte la géolocalisation de vos interlocuteurs. Celui qui demandera à son interlocuteur mobile le fameux "t'es ou", fera comprendre à son entourage qu'il n'utilise pas Google Buzz. (joke)

Comme dit précédemment dans un présentation de Google et les réseaux sociaux, ce sont les utilisateurs qui feront que cette fonctionnalité sera une réussite.

Au départ lorsque le SMS a été créé, personne parmi les créateurs pensait que cette interactivité limitée à 140 caractères avec un clavier qui plus est plus numérique qu'alpha allait connaître le sucés. Et pourtant ... quelques minis révolutions plus loin, c'est twitter qui connait le succès, également basé sur des textes courts, mais très interactifs. Maintenant c'est au tour de google de se faire une place sur ce créneau avec des textes qui ne sont plus courts du tout, voire très riches avec photos et vidéo, mais l'interactivité est toujours là.