Vélo Cyclotourisme Marathon Triathlon Course à pied et Endurance

Portail Sport Endurance


 
  
 

Termes Nostalgiques



C'était il y a quelques années, il y avait Maurice, Gabriel, Michel, Olivier et moi, c'était à la cantonale, on disait tout simplement l'école, un mercredi après-midi et nous étions partis à vélo, des Trois Lucs.

Première fois que l'on se retrouvait ensemble à "partir" comme ça.

D'abord c'était la grimpée pour sortir des Trois Lucs, puis Enco de Botte, le Rond point d'Allauch, les Quatre Saisons et la descente, la grande descente avec sa longue ligne droite et son virage penché, puis l'aqueduc au dessus de nos têtes renversées, puis la Valentine et enfin sa côte pour remonter aux Trois Lucs; elle était longue et sur nos 3 vitesses, nous choisissions la 1 ère. Maurice qui était fort mettait le pignon du milieu, se réservant la possibilité à la fois de passer la 3ème, à la fois de mettre le grand pignon si ça n'allait pas.

Et arrivés au "sommet", près de la place, nous parlions d'une autre côte située près d'Allauch et qui faisait, sans mentir près de dix kilomètres de long, et que nous appelons aussi "montée en faux plat".


Que je l'ai aimée cette côte des dimanches matins, des mercredis après-midi des jours de pluies et des jours de soleil, avec ces blockhaus en son milieu, son avant-dernier virage d'où Maurice lançait son sprint car c'était là qu'il fallait attaquer pour bénéficier de l'effet de surprise.

Cette montée, je l'ai faite à vélo, en courant mais aussi un après-midi entier, en marchant avec Gabriel à la recherche d'un passé qui a laissé des traces, le pavillon de chasse du Roi René, les Allemands.

Les Termes c'était une sortie à elle toute seule.

Combien étais-je heureux, un après-midi Raymond de te rencontrer là-haut, et de discuter avec toi de choses et d'autres, de l'humeur du moment, ça m'est resté. Me sont restées aussi ces sorties qui partaient de la Rose en bleu et noir et qui à 22/23 km/h créaient la panique au sein du peloton qui s'égrenait au fil des virages.

route des termesEt vers le sommet, au virage fatidique, Edgar qui taquine le sprint. Daniel est tout près, Bernard n'est pas loin, et Michel d'arriver en râlant la fois où les jeunes sont encore devant, à rouler comme des fadas, en se demandant si la Fac d'Aix n'assure pas des cours de vélo à ses étudiants, et, de se plaire à apprécier qu'il a bien suivi, à son rythme la fois où la forme est là.

S'il est un ultime lieu sur lequel la possibilité de revenir me soit offerte, je crois que ce serait sur cette route qui promène son chemin entre les arbres, ces collines qui ont bercé mes années d'ado, ces rythmes, ces visages souriants au dessus de maillots bleus et noirs, à ranimer ces heures heureuses passées là, à 15 ans, à 16 et dix années durant dans ce jardin, ce grand jardin du souvenir.

Roulez jeunesse.