Premier brevet de vélo, premier marathon, premier Paris-Brest-Paris

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Difficile choix que celui de participer rapidement à une première épreuve ou décider d'attendre d'avoir plus d'expérience et peut-être plus de plaisirs.




Un adage populaire dit que la valeur n'attend pas le nombre des années.
Pour autant peut-on faire un marathon sa première années de course à pied.
Peut-on faire un brevet de 200 km au bout de 6 mois de vélo, peut-on faire Paris-Brest-Paris avec deux ou trois années d'expérience de vélo ?
Il y a en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes, cela dit ...

Apprendre à rêver



Des tas de questions que le débutant avec des guillemets ne se pose pas, tant il est sur le rêve d'atteindre son étoile.
Inversement, on connait des contre-exemples : elle avait un certain nombre d'année de sport dans ses bagages, et elle s'est mise à la course à pied, elle a commencé par un tour de stade, un simple 400 m. Puis un jour elle est passée avec réussite sur la distance du marathon. Avec réussite car elle a poursuivi sa quête, elle s'est mise au vélo car étant déjà dans le bain de la natation, elle a pu aller se présenter avec conviction sur des triathlons quelques années après.
Avec réussite car le bat blesse fortement lorsque l'on se présente trop tôt sur une épreuve.
Oui on peut faire un marathon, ou un 200 km ou Paris-Brest-Paris, mais continue t'on le sport ensuite, car c'est là le problème. On va au bout mais quelque part on est écœuré.

Un marathon se prépare de telle sorte que l'on ne le court pas en 6 heures, mais en 4 et du coup on a envie de s'améliorer.
On peut faire un brevet de 200 km au bout de 6 mois, mais on peut aussi apprendre les rudiments du vélo, savoir rouler en peloton, s'alimenter sur un effort au delà de 8 heures, s'y connaitre en mécanique, en technique de vélo, en descente de cols et apprécier de faire son 200 car on a déjà une bonne dizaine de 100 km dont certains roulés en 4 heures.
On peut se présenter également sur son premier Paris-Brest-Paris, mais est-ce raisonnable de le faire lorsque l'on est juste dans les temps de qualification et que l'on ne maitrise alors pas son effort.

Il est bien de vouloir réaliser son rêve, mais n'est il pas plus sage de se faire une expérience.

Apprendre à faire des progrès



Il faut du temps pour apprendre à faire des progrès, cela est valable en course à pieds comme à vélo. Au plus on court, ou pédale, au plus on progresse, pour autant et c'est la clé de voute du progrès, que l'on passe a des allures rapides.
Le coureur qui fait du 6 minutes au kilomètre à pied, ne pourra pas espérer faire du 5 minutes au kilomètre s'il court toujours à la même allure. Il pourra seulement courir plus longtemps à cette vitesse. Il en est de même à vélo.
Faire de progrès cela s'apprend, cela prend du temps, mais ce qui est acquis, est acquis pour un petit moment.
Il est idiot de le dire, mais courir se fait avec de la technique, faire du vélo est un geste également technique .
Poser le pied sur la pédale, tourner les jambes, choisir le bon braquet, changer le braquet en côte, rouler le vélo droit, rouler sans faire monter les pulsations, .... autant de petites astuces qui s'apprennent, s'acquièrent avec le temps. Certaines vont s'apprendre toutes seules, d'autres demandent de l'attention, voire des conseils.
Idem à pied ou descendre demande d'y prêter attention, plus même que monter, poser le pied au sol, avoir une foulée non traumatisante, autant de gestes qui vont s'acquérir avec des séances tantôt longues, tantôt variées mais en tout cas nombreuses.
Et les portes du rêve s'ouvrent pour de bon...

Apprendre à rêver

Une fois les techniques de son sport acquises. les portes sont ouvertes sur le champs des possibles.
Le sportif est autonome, il court la distance qu'il veut, car il connait ses capacités et sait gérer son rythme et sait quel entrainement va le conduire à son allure à la distance qu'il veut le moment voulu, ce qui peut-être dans 2 ans.
Idem à vélo où des marches de difficulté peuvent être franchies. Si Paris-Brest-Paris peut être une randonnée de légende, ce n'est pas le summum en endurance mais cela peut-être une porte vers quelque chose de plus grand. Le cyclo sait à ce niveau les étapes qui vont le mener sur PBP et qu'il sera capable de revenir faire mieux ou différemment, mais de capable de revenir.
C'est s'ouvrir la porte de faire un 300 km, solo ou entre amis, hors brevet et de se sentir bien le lendemain en oubliant le sens de ce que certains appellent courbatures.
Il y a tant de bonnes raisons d'apprendre à progresser, découvrir son sport, l'apprécier, le maitriser pour en fin de compte s'ouvrir les portes de la liberté, c'est bien ce que l'on recherche, en harmonie avec les autres, avec soi.




Article mis à jour par Janol
le 08/09/2020
Hits 303

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport

Sur le même sujet :

Randonnée de bosses vers Saint-Donnat-de-Montcalm

Randonnée de bosses vers Saint-Donnat-de-MontcalmAprès les sorties de plaine ou celles en altitude, un besoin de monter encore plus est venu trouver ce parcours vélo de 300 km dans les Laurentides.


200 km vers les lacs de Val David

200 km vers les lacs de Val DavidDe Montréal à Val David et ses lacs, c'est un parcours vélo de 200 km et dans des paysages bucoliques, lacs, rivière, foret. De quoi se ressourcer et prendre des forces.


160 km sous la chaleur

160 km sous la chaleurDifficile 160 km de reprise avec une température proche des 30 degrés. Des arrêts non prévus pour récupérer et finalement l'allure a été bonne.


Belle à en tomber par terre

Belle à en tomber par terreElle était jolie du haut de son vélo et de ses jeunes années. Elle était jolie et m'a mis au tapis.


Randonnée d'automne

Randonnée d'automneRouler l'Automne pour se refaire une cerise des efforts sans compter de l'été. Une sortie attendue, crainte, mainte fois repoussée puis enfin désirée. Et si on la réalisait cette sortie vélo.




Autres publications cyclisme

Rouler en club et le cas du cyclo lâché

Rouler en club, pour une sortie du dimanche ou une randonnée, pose dans bien des cas des problèmes. Même sans crevaison, il y a des cyclos lachés, qui n'ont plus qu'a rentrer seuls. Quelles solutions mettre en place ?
(Écrit le 08/10/2020 - lu 3.828 fois)


Comparer Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud

Il peut être tentant de faire une comparaison entre Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud, tant les épreuves semblent proches et que la majorité des cyclos participent aux deux distances. Essayons de voir comment elles diffèrent.
(Écrit le 01/09/2020 - lu 1.554 fois)


Les challenges Strava

Les challenges Strava permettent d'apporter de l'émulation au sein des athlètes Strava.
C'est à la fois un élément de motivation, un élément social et un bon moyen de communiquer et de se faire voir ou connaitre.
(Écrit le 29/08/2020 - lu 80 fois)



Pagination :  7 suivants