Projet Webmaster
Gestion de projets web ntic

Du concept au projet informatique - De la maîtrise d’oeuvre à la maîtrise d’ouvrage

Web-ntic MOE MOA > Powerbuilder > Méthode du Mémoire en architecture distribuée

Méthode du Mémoire en architecture distribuée

mercredi 4 juin 2003, par km

La méthode a consisté à produire un document de synthèse répondant, avec plusieurs niveaux de lecture, à une problématique relative à l’architecture distribuée.

Powerbuilder ou l’architecture distribuée : La méthode a consisté à produire un document de synthèse répondant, avec plusieurs niveaux de lecture, à une problématique.

LE DEFI ...

Ce mémoire est en quelque sorte un défi, puisqu’il pose un problème et tente de le résoudre selon une démarche que l’on pourrait qualifier de scientifique, c’est à dire qui essaye d’aborder le problème par tous les points de vue possibles.

... DIDACTIQUE

Ce document se veut didactique, en quelque sorte il présente une problématique et cerne son périmètre d’étude. Puis selon une argumentation qui suit un raisonnement, il pose les bases d’études permettant de résoudre les problèmes posés, en les analysant. Ensuite il propose des solutions et enfin, mais ce n’est pas la partie la moins intéressante, il se critique lui même en étudiant le chemin de réflexion qu’il a utilisé et tente d’aborder les autres chemins d’études possibles avec des ouvertures sur les autres voies à étudier.

NIVEAUX DE LECTURE

Plusieurs niveaux de lecture ont été réalisés, puisque plusieurs niveaux de lecteurs peuvent être intéressés par ce travail. Il y a le lecteur synthétique qui veut en 10 minutes survoler toutes les phases de travail, le lecteur semi global qui s’intéressera de plus prés aux différentes phases et le lecteur global qui lira le texte dans son extension.

Ces niveaux de lectures ont été réalisés par l’emploi de résumés de différents niveaux, le mémoire lui même, ensuite les différentes parties et sous parties. Chaque résumé se situe dans le corps même du document.

LA DEMARCHE

La problématique a tout d’abord été posée, elle se veut claire, précise et délimitant un périmètre de réflexion. Le périmètre a été posé en étudiant tous les points de vue pour aborder la problématique et essayer de la résoudre dans son ensemble.

Une description de l’état de l’art par rapport au problème est ensuite réalisée, afin de pouvoir appuyer la réflexion sur des bases solides. Différents aspects sous-jacents à la problématique sont alors étudiés.

Les éléments au coeur de la problématique sont ensuite étudiés et analysés.

Puis une comparaison de ces éléments par rapport à l’état de l’art est réalisée, avec des apports tant positifs que négatifs, ainsi que des réflexions personnelles sur le sujet.

Enfin une recherche de solutions est faite, avec des ouvertures sur les possibilités de résolution du problème ainsi que l’adéquation de ces solutions au cas présent.

La conclusion clos l’étude par un regard réflexif sur la démarche suivie, les réponses qu’elle apporte. Des questions y sont posées :

  • La démarche peut elle être utilisée à d’autres fins, est elle reproductible ?
  • Quelles autres démarches auraient pu être utilisées ?

Les réponses apportent un niveau de recul intéressant sur l’étude elle même, son cadre, sa profondeur.

Bonne lecture !!

LE MEMOIRE :
Résumé et Introduction du Mémoire sur Powerbuilder
Objet et client serveur
Powerbuilder Outils de seconde génération client serveur
PowerBuilder l’outil client serveur
Mémoire Powerbuilder conclusions






Répondre à cet article et accéder au Forum Méthode du Mémoire en architecture distribuée

Imprimer Méthode du Mémoire en architecture distribuée