Projet Webmaster
Gestion de projets web ntic

Du concept au projet informatique - De la maîtrise d’oeuvre à la maîtrise d’ouvrage

Web-ntic MOE MOA > Dictionnaires et glossaires > Dictionnaire des Outils pour infocentre

Dictionnaire des Outils pour infocentre

vendredi 21 mars 2003, par km

Termes et définitions des Outils d’infocentre, de l’API au Système répliqué en passant par le Structured Query Language.
Quelques termes informatique en anglais.

TermeDéfinition
API Application Programming Interface Interface de Programmation d’Applications. Interface permettant à un langage de programmation d’accéder à un service de manière programmée. On parle de l’API de Windows ou de celle de SQL Server
Alerteur Mécanisme se déclenchant automatiquement et envoyant des informations à une application (alerteurs des SGBD relationnels), où une information visuelle à l’utilisateur (alerteurs dans les EIS ou dans certains outils d’infocentre).
Base de données locale Base de donnée située sur le poste client, contenant des données propres à l’utilisateur, voire des données partagées répliquées.
Batch Dans les outils d’infocentre, le batch permet d’envoyer des requêtes lourdes aux heures creuses, voire à planifier l’exécution des requêtes (module souvent appelé scheduler)
Catalogue Dans certains outils d’infocentre, c’est la structure permettant à l’utilisateur de travailler sur une vue logique et orientée métier des données qu’il souhaite visualiser.
Client Poste de travail Utilisateur : machine déportée qui supporte le dialogue interactif avec l’utilisateur ou les applications, mais aussi les outils de présentation, d’infocentre et de développement.
DBA Data Base Administrator Personne garante de la cohérence des données, des performances du système, de sa sécurité... Pour les outils disposant d’un catalogue, c’est le DBA qui le mettra en oeuvre.
DDE Dynamic Data Exchange Echange Dynamique de données. Protocole de Windows et d’OS/2 PM qui établi un lien permanent entre 2 applications. Il permet l’envoi de données et de commandes d’un logiciel demandeur (client) à un logiciel fournissant les services (serveur). Un applicatif client DDE pourra ainsi complètement piloter l’applicatif serveur.
DLL Dynamic Link Library Bibliothèque de liens dynamiques. Sous Windows, bibliothèque de fonctions propres à une application. Elles peuvent être appelées par d’autres applications et sont chargées à la demande.
Drag’n drop "Tirer et Laisser tomber". Dans un environnement graphique, consiste à "prendre" un objet en cliquant dessus en maintenant le bouton enfoncé, puis à le déplacer (Drag) avec la souris jusqu’à un autre endroit où, en relachant le bouton, on dépose (Drop) l’objet transporté.
EIS Executive Information Systems Outil permettant à l’utilisateur de naviguer dans les données. Généralement les EIS s’appuient sur des structures de données multi-dimensionnelles et fortement structurées, alternative aux SGBD relationnels. Dans la réalité, de nombreux outils d’infocentre intègrent des fonctionnalités d’analyse de données telles qu’ils se rapprochent peu à peu des EIS.
Groupware Logiciel permettant à un groupe de personnes de mener des actions communes ou synchronisées dans un cadre commun. Il peut aussi s’agir de plusieurs logiciels formant une boite à outils pour un groupe de travail.
GUI Graphical User Interface Interface graphique pour Utilisateur.
Hétérogénéité Caractère d’un système global intégrant plusieurs types de machines ou de SGBD. Dans un monde parfait, le système hétérogène, très souvent distribué, doit être transparent pour l’utilisateur afin d’intégrer automatiquement les systèmes existants d’une entreprise.
Infocentre Ensemble d’outils logiciels permettant à des utilisateurs non-informaticiens d’accéder et de traiter directement les données qui les intéressent.
Intégrité Ensemble de contraintes appliquées aux mises à jour d’une base de donnée permettant de garantir la cohérence des données. Ces contraintes peuvent être des listes de valeurs à respecter (non-nullité et intégrité de domaine) ou bien des liens entre des tables (intégrité référentielle). Par exemple, une commande doit forcément référencer un client : le numéro de client inséré dans une ligne de la table commande doit exister dans la table client.
Jointure Rapprochement entre deux tables par comparaison de valeurs communes, sur la base d’un attribut commun.
Jointure externe Jointure préservant les lignes d’une première table, même si l’attribut de jointure n’apparait pas dans la seconde.
Théta-jointure Jointure complexe dont l’opérateur de comparaison n’est pas l’égalité.
MDI Multiple Document Interface Type d’interface où une fenêtre principale (Workplace), dans laquelle sont imbriquées, des fenêtres secondaires gère toutes les actions possibles. Les Gestionnaires de Programme et de Fichiers de Windows en sont des exemples connus.
Middleware Infrastructure logicielle permettant de rendre l’architecture Client/Serveur la plus transparente possible.
Messagerie électronique (E-mail) Structure de base assurant les fonctions de communication d’entreprise. interpersonnelle : communication entre utilisateurs interapplicative : entre applications applications groupware : entre groupes de travail
Métabase Dictionnaire de données, organisé sous forme relationnelle, contenant notamment la description des relations, attributs, domaines et clés.
ODBC Open DataBase Connectivity Interface d’accès aux SGBD (API + langage SQL) définie par Microsoft en 1992 et basée sur le standard CLI. Du fait de son succès auprès des utilisateurs et des éditeurs, ODBC est devenu un standard de fait. Il permet d’accéder à des SGBD d’éditeurs différents en utilisant la même interface de programmation. Plusieurs niveaux (Level 1 et Level 2) existent dans l’API correspondant aux niveaux de fonctionnalités.
OLE Object Linking and Embedding Liaison et incorporation d’objets. Protocole de Windows qui permet de créer des documents composites. Un document fait alors référence aux diverses applications qui ont permis de le composer.
OLAP On Line Analytical Processing Analyse de données en ligne, en comparaison avec OLTP (On Line Transactional Processing). Le concept OLAP a été défini en 12 règles par E.F Codd, père du relationnel. Il décrit les principes fondamentaux pour mener à bien l’analyse de données.
Optimiseur Après avoir décomposé une requête SQL en une succession d’opérateurs relationnels (restriction, projection, jointure, union, ...), l’optimiseur est un composant logiciel chargé de choisir l’ordre dans lequel ces opérations vont être exécutées. Il existe deux types d’optimiseur : statique ou dynamique, ce dernier étant plus efficace, car prenant en compte les volumes associées aux critères de la requête pour déterminer son exécution.
Outil d’infocentre Outil situé sur le poste client et destiné à l’utilisateur final. Permet de définir des requêtes ad-hoc et de mettre en valeur les résultats de celle-ci.
Passerelle 1. Matériel d’interconnexion de réseaux locaux employant des protocoles de haut niveau différents. 2. Logiciel de traduction situé sur un serveur et permettant à deux applications d’interfaces différentes de dialoguer.
Passthru (mode) Mode de communication particulier offert par certaines API qui permettent de passer le SQL directement au SGBD cible sans tenter de l’analyser. Ce mode permet au développeur d’applications d’utiliser les spécificités des SGBD.
Pont Permet d’interconnecter des réseaux locaux compatibles. La conversion s’effectue au niveau des couches basses (couches 1 et 2 de l’OSI). Un pont est capable de filtrer vers un sous réseau les paquets qui lui sont destinés, de manière à limiter le trafic circulant sur un réseau local aux paquets utiles. Les ponts permettent d’interconnecter des réseaux de même type.
QBE Query By Example Requête par l’exemple. Principe qui permet à un utilisateur non-initié de faire des requêtes, sans connaitre SQL, en donnant des exemples des résultats qu’il veut obtenir.
Remote Data management (RDA) Modèle de Client/Serveur. La partie concernant la gestion des données est assurée par la composante serveur. La partie cliente prend en charge la présentation, mais aussi la totalité de la logique applicative. Dans ce modèle, l’utilisation d’un système de gestion de base de données relationnelle sécurisé, permettant de préserver la cohérence, la permanence et l’intégrité des bases de données, est nécessaire. L’inconvénient de ce modèle est principalement qu’il nécessite des flux élevés sur le réseau (ensemble de requêtes SQL et récupération de résultats de celles-ci). Par ailleurs, il impose de décentraliser une partie importante de l’application sur le poste client et par conséquent celui-ci devra être puissant.
Requête C’est une demande envoyée au gestionnaire de Base de Données serveur. Si celui-ci permet la gestion des données, le langage utilisé est le SQL. Dans une contexte d’infocentre, l’exécution des questions sur un serveur est le plus souvent interprété.
Réseau Ensemble des moyens qui permettent à des ordinateurs de communiquer entre eux, quelle que soit leur localisation géographique. Dans le cas où le dialogue entre le client et le serveur concerne l’accès aux données, l’information transitant sur le réseau est la requête SQL, destinée au SGBDR, qui retourne les tuples résultats.
Serveur Machine assurant la disponibilité, la distribution, le service transactionnel de l’information. Il gère le partage, la sécurité et la cohérence de l’information. Généralement, il est spécialisé dans la gestion des données.
SGBDR Système de Gestion de Base de Données Relationnelle On dialogue avec le SGBDR grâce à des requêtes écrites en SQL.
SQL Structured Query Language Langage de Requête Structuré. Le langage SQL est un standard défini par l’ANSI et l’ISO permettant d’accéder aux données d’un SGBDR. Les standards existant sont SQL 89, supporté par de nombreux SGBD et SQL 92, à ce jour peu mis en oeuvre.
Système distribué (ou réparti) (en anglais, distributed) Se dit d’un système d’information composé de plusieurs machines serveurs stockant chacune une partie unique des données de l’entreprise.
Système répliqué Se dit d’un système d’information composé de plusieurs bases de données stockant des données de l’entreprise dont tout ou partie est dupliquée sur au moins deux bases.





Répondre à cet article et accéder au Forum Dictionnaire des Outils pour infocentre

Imprimer Dictionnaire des Outils pour infocentre