Web-ntic MOE MOA

Du concept au projet informatique - De la maîtrise d’oeuvre à la maîtrise d’ouvrage

Web-ntic > Ingénierie > Projet de migration du système d’information

Projet de migration du système d’information

mercredi 5 novembre 2008, par km

Un projet de migration informatique est critique dans la vie d’un Système d’information.
Il s’agit de passer d’un système à un autre, d’une solution qui fonctionne techniquement mais est obsolète, couteuse à maintenir à une solution qui fonctionnera et qui est couteuse à installer, à apprendre.

Coté humain, puisque le système d’information est composé de personnel, il y a également des changements à vivre, entre ceux qui vont s’opérer tous seuls et ceux qu’il va falloir gérer.

Coté méthodologique, différentes approches sont permises ; au résultat, le SI ne démarrera pas avec 100 % de ces anciennes fonctionnalités, mais peut-être 95%. Une analyse de risques permet de définir quelles sont les fonctionnalités critiques pour le SI, les clients du SI. 100 % des fonctionnalités sont toutefois couvertes, soit en direct, soit par un système de contournement.

C’est ce cadre que le projet de migration doit prendre en compte avec des enjeux de tous ordres, informatiques, humains mais également technique, métiers, méthodologiques.

Les phases du projet de Migration

Sur un plan général un projet de Migration est découpé en phases.
Une première phase permet de décider du choix de la solution avec une étude de l’existant et des solutions proposées.

Le nouveau SI envisagé est une cible vers laquelle il faut aller, mais qu’aucune solution d’ERP n’adresse car le SI existant est fait de plusieurs systèmes informatiques, avec un découpage métier propre et tenant tant à l’exercice du métier qu’à l’histoire même du SI.

Ainsi l’ensemble des solutions choisies n’adresse qu’une partie du SI, et des fonctionnalités ne sont pas couvertes, il convient alors de mettre en évidence des écarts fonctionnels. Ces écarts donneront lieu a des développements spécifiques, avec rédaction de cahier des charges

En parallèle au choix de la solution, un projet de reprise des données du SI actuel peut-être démarré. La Migration peut selon le métier se faire en partant de rien, mais généralement, les données sont reprises. Ce projet consiste alors à transporter les données de l’ancien système vers le nouveau, et à vérifier au cours des différents cycles que toutes les données à reprendre l’ont été et ce correctement.

La seconde phase va alors consister à tester unitairement les différents développements. Unitairement signifie que chaque livraison est testée avec lot de jeu d’essai spécifique pour remuer l’application dans tous les sens et vérifier comment elle se comporte.

Suivra une phase d’intégration de l’ensemble des composants en vue de préparer la phase d’homologation.
Cette troisième phase va se dérouler avec si possible des données non plus unitaires mais métier, fonctionnelles.
Les tests porteront cette fois sur des ensembles de composants avec, puisque l’intégration le permet, des tests de bout en bout.

Différents cycles d’homologation doivent permettre de dérouler toutes les chaines de traitement et de passer par la couverture la plus large possible du métier. Durant ces test d’homologation, il est judicieux de pouvoir utiliser les données issues du processus de reprises et ce au fur à et mesure que ce projet gagne en couverture fonctionnelle.

La phase de tests systèmes permet de vérifier que les données sont conformes avec le fonctionnement du nouvel SI, il reste cependant à tester que le projet même de migration fonctionne correctement.

Il s’agit alors de tester le passage de l’ancien système au nouveau.
Généralement cette migration se déroule dans un temps très court, et nécessite un week-end, de préférence avec un jour férié. Ce week-end de migration ne se joue pas une seule fois, il doit être déroulé à blanc dans des week-end de tests. Cette phase doit permettre à la fois d’effectuer la reprise des données avec les dernières saisies et journées comptables, de valider que la reprise est correcte en terme de quantité et de qualité, puis de décider si le GO peut-être donné. Les traitements de démarrage doivent également être lancés et vérifiés.

Un projet de migration est complexe à monter, il est composé de différentes équipes qui travaillent seules et qui collaborent de plus en plus jusqu’au démarrage.

Messages

  • Madame, Monsieur,

    Etudiant dans une école d’ingénieurs, je recherche des information sur les migrations de systèmes d’information bancaires : "migration vers un système d’information bancaire unique". Je recherche notamment des informations sur les migrations achevées et en cours comme celles de BNP PARIBAS, NATEXIS, Caisses d’épargnes et/ou crédit agricoles ou autres banques mutualisées.
    Je suis preneur de tout : informations, conseils, pistes de recherche d’informations.

    Cordialement
    mpkik@yahoo.fr

    • Bonjour,

      Il est difficile de répondre à cette question, essayez de vous rapprocher de ces établissements et notamment de leur direction du SI.

      Pour la BNP, ils disposent d’un SI maison, pas de migration.

      Les établissements mutualisés et caisses régionales ont soit leur propre SI, soit un SI commun avec donc un projet de migration.

    • bonjour
      j’aimerai connaitre les différentes étapes quant à la mise en place d’un nouveau systeme d’information bancaire,à savoir, le cahier de recettes des test, les différentes équipes (qualités des moyens humains..) etc.
      merci d’avance.

    • Lors d’un projet de migration, les cahiers de recette ne diffèrent pas avec un projet classique, sinon que les données peuvent être comparées entre l’ancien système et le nouveau.
      S’agissant des développements spécifiques, il faut les recetter classiquement, car il n’y a pas de comparaison possible avec l’ancien système.

      Pour lés équipes, il est intéressant de mettre des binomes avec un expert fonctionnel connaissant bien le métier et notamenent avec l’ancien système, puis un expert recette sachant effectuer une recette correctement.

      Lors d’une migration et l’organisation de celle si, il faut cependant distinguer le test des données qui ont été migrées et le test du SI avec ces données migrées.
      Dans un ordre logique, nous devrions ainsi avoir une phase de recette unitaire, une phase de test des données issues de la migration, puis enfin une phase de recette du SI avec les données migrées.

    • bonjour,

      je voudrais connaitre la méthodologie à suivre (les étapes de mise en place), quant à la mise en place d’un nouveau système d’information bancaire.
      merci d’avance

  • Bonjour,
    Je voudrais savoir s’il existe des méthodes propres à la migration d’infrastructures (applications + back office + données + messageries) vers une solution de cloud.
    Merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document