Le déconfinement selon Macron - Humeur Histoires drôles

Histoires drôles  > Humeur


Quelles informations ressortent du discours national de M Macron avec principalement cette grossière erreur due au stagiaire qui a retranscrit son discours.



Le 13 Avril 2020, mais non ce n'est pas un vendredi, M Macron a donc fait un discours national depuis l'Elysée, non pas pour souhaiter de Joyeuses Pâques a ses concitoyens mais pour parler pandémie à ses confinés.
Bien des erreurs ont été faites, bien des villes internationales ont été oubliées surtout au Québec, mais laissons cela au journalistes politiques qui ont du pain sur la planche.

Il est un détail troublant qui a échappé a bon nombre de ces journalistes, qui certes font un excellent travail, mais sont passés à côté de ce truculent détail.
De nos sources personnelles et bien informées, il nous est revenu que c'est un stagiaire qui a repris le discours de M Macron pour le mettre en page et corriger quelques oublis.

D'un coté le coup de la pénurie de masques tente une seconde tentative mais cette fois ci avec les tests. M Macron a affirmé et avec conviction : "On ne peut pas tester tout le monde, cela n'aurait pas de sens", rime sans alexandrin avec " Cela ne sert de rien de porter un masque". Il faut alors bien comprendre , on ne peut pas tester tout le monde, on a pas les tests nécessaire, comprenez que l'on va acheter les tests dont on a besoin, comprenez que la Chine vends ses tests au plus offrant et que c'est la foire d'empoigne.

D'un autre côté, notre contact, le stagiaire de l'Elysées nous a précisé que la date du confinement était initialement prévu a une autre date et que celle ci avait été âprement négociée avec le ministre du travail et que la vision de M Macron l'avait même emportée. Héla une faute de frappe que le stagiaire n'a jamais pu rattraper est venue entacher l'entière politique du déconfinement et le stagiaire en est tout désolé de voir que la France va mal démarrer son confinement.

La date initialement prévue n'était pas le 11 Mai, ce qui n'aurait aucun sens, mais était le jour de la Fête du travail, le 1er mai !






Blague écrite par Janol le 14/04/2020
lue 1.276 fois
Catégorie : Humeur
Faites passer
Imprimer Le déconfinement selon Macron





Les meilleures drôleries en Humeur


Pyramide de Khéops

Histoire drôle Pyramide de Khéops

La pyramide vue du ciel, une vraie merveille. C'est même à se demander si les Egyptiens n'avaient pas déjà un tel recul.

(écrit le 24/07/2011 - lu 17.007 fois)

Stratégie de la réussite

Histoire drôle Stratégie de la réussite

Excellente réflexion à faire partager aux personnes de son entourage pour les conduire à la réussite

(écrit le 30/07/2011 - lu 13.387 fois)

Prêtre homosexuel

Texte pour sourire ... Mon inclination contre-nature pour la gent virile se confirma dès mon entrée au séminaire. Le regard clair mais le coeur troublé, la hantise du faux pas agissait comme un garde-fou

(écrit le 05/06/2004 - lu 11.421 fois)

Moment Zen

La zenitude a une musique, reposante certes mais à écouter avec les yeux.

(écrit le 25/03/2008 - lu 9.707 fois)

Une marque un jeu de mot

Histoire drôle Une marque un jeu de mot

Petit jeu sur le réseau social twitter. Cela consiste à faire un jeu de mot avec une marque connue et d'en publier la photo. Voici celles qui nous ont chatouillé.

(écrit le 11/02/2014 - lu 8.303 fois)

Mot d'enfant

Histoire drôle Mot d'enfant

Les bonnes notes en classe c'est trop bof

(écrit le 20/06/2007 - lu 7.274 fois)

Vieille tante

Textes pour rire ... Chez elle ça puait l'honnêteté : vierge en plastique trônant sur le poste de télévision, chien bâtard sagement couché dans son panier, horloge-baromètre aux armes criardes du Mont-Saint-Michel, portrait jauni d'une aïeule au regard sévère et stupide...

(écrit le 05/06/2004 - lu 6.977 fois)