Internet pour acheter des devises

  1. Tutoriels
  2.  > 
  3. Internet

Le web a quelques chose de bien pratique, réduire les distances au point de les annuler. Cependant pour acheter des devises, on peut se demander si internet est un bon outil ? Voyons avec cet exemple ses limites, comment l'utiliser au mieux.


Le web a quelques chose de bien pratique, réduire les distances au point de les annuler. Cependant pour acheter des devises, on peut se demander si internet est un bon outil ? Voyons avec cet exemple ses limites, comment l'utiliser au mieux.

Il est souvent dit que le web permet de tout faire et qu'il y a tout sur internet. Certainement, c'est pour cela que pour notre souhait d'acheter des devises, nous utilisons le web.

Le web permet de trouver des bureaux de change (google), de savoir où ils sont localisés (google map), de connaître des avis sur la boutique physique ou son site internet (google plus, les forums), de trouver les cours d'achat et de vente de devises (site web) ... de connaître les cours officiels de cotation (sites web)
C'est donc le web que nous utilisons pour acheter du dollar canadien.
Le cours du jour contre de l'euro oscille entre 1,23 et 1,27, c'est-à-dire qu'avec 100 euros, nous pouvons acheter 123 à 125 eur. Avec le bémol du cours de change pratiqué par les bureaux de change (généralement 4% selon les informations trouvés sur le web), nous escomptons un taux de change net oscillant entre 1,18 et 1,21.

Trouver le meilleur taux de change
Pour trouver le meilleur taux de change, il suffit de les comparer avec le cours de référence : le cours du jour.
Un tour sur yahoo finance, nous donne en début d'après midi un taux de 1,27, soit 100 euros permet d'acheter 127 dollar Canadien.
Parcourons les taux de change en faisant une requête sur Google.
Un site A ressort avec un taux de 1,24, possibilité d'acheter en ligne et de se faire livrer ses devises chez soi, ou de les retirer dans une agence, dans un aéroport et d'autres lieux stratégiques pour les voyageurs internationaux. Le site de l'agence propose de nombreux bureaux de change pour faire l'achat à la boutique physique.
La localisation du site sur le web permet de consulter des avis d'internaute, voire même du propriétaire de l'agence. En l'occurrence, pour ce site a, il n'y a que l'avis du propriétaire, un doute s'installe.
Un site B connu par le bouche à oreille est consulté, le taux de change est moins intéressant avec 1,2392, et il n'y a qu'un seul bureau de change physique, mais situé dans le même périmètre que le boutique du site A. La localisation sur une carte ne propose pas d'avis d'internaute
Deux sites permet de comparer, c'est ok passons à autre chose

Ensuite se pose la question, acheter ses dollar canadien en France ou bien sur place au Québec. Un forum nous donnera la réponse, "il vaut mieux acheter ses dollar canadien au Canada", d'ailleurs le propos est illustré d'un exemple vécu et érige dés lors la règle en principe. Ok, notons cela.

Allons ensuite sur un site web basé au Québec et proposant des cours, le web nous en donne un dans un forum : la banque du canada.
L'url trouvée propose afficher une page avec un taux de change et un montant à changer. Saisissons 100, le site propose 127 cad pour 100 eur. Effectivement le retrait de dollar canadien sur le sol de canada est bien moins cher puisqu'il donne plus de dollar pour la même quantité d'euro.
Consultons la page de plus prés et activons la case à cocher dont le libellé (un lien) indique taux comptant. Tiens, le résultat est différent, nous passons de 127 à 122,5. En posant la souris sur le libellé, un texte s'affiche et indique que le taux au comptant permet à la banque de générer une marge de quelques pourcentage.
Bien, c'est le site A qui reste la meilleure proposition.

Retournons sur le site A, pour voir comment acheter ses devises.
Après avoir lancé la transaction d'achat et remplis les formulaires, nous constatons que l'achat ne peut se faire le jour même, mais à J+2 et au delà.

La décision est prise, l'achat se fera non pas en ligne car il y a un délai, mais dans une boutique avec une préférence pour la boutique du site A.

C'est cette boutique qui est visitée en premier, sauf que les cours ne sont pas affichés sur les tableaux de cotations, qui sont éteints.
Allons sur le site B à 124,92 CAD pour 100 EUR. Sur la route, nous rencontrons une autre boutique de change avec un taux à 1,18, soit 118 CAD pour 100 EUR, ce n'est pas intéressant.
La boutique du site B propose un tableau de taux de change et le cours indiqué pour le dollar canadien est de 1,2391 (contre 1,2392 en ligne).
Retournons alors sur la boutique du site A, le cours est demandé puisque non affiché : 1,17 soit 117 CAD pour 100 EUR (1,25 en ligne)
Nous retournons alors dans la boutique du site B pour faire notre transaction à 123,91 dollar canadien pour 100 eur.

Afin d'être informé, nous posons la question à l'agent de change concernant le meilleur taux offert entre ceux du Canada et ceux de la France. La réponse est claire : avec les pays anglo-saxons, le change est plus intéressant en France (effectivement dans le système bancaire anglo-saxon, la banque est une activité commerciale et toute transaction est facturée, alors qu'en France la règle est la gratuite, le paiement se fait généralement lorsqu'il y a un service délivré).

Dans cette recherche du meilleur taux de change jusqu'à l'achat des devises, qu'est ce que le web nous a apporté.
- la liste et la localisation de bureaux de change : info pertinente
- une information sur les taux pratiqués, le mode d'achat : info erronée sur les taux, mais c'est le site web qui gère cette information et sa pertinence
- une comparaison entre l'achat à l'étranger et l'achat domestique : info correcte mais disponible en creusant un peu
- des avis d'internaute (Google +, les forums) : information totalement subjective et donc à vérifier avant de prendre une décision.


Article écrit par Janol le 06/10/2012
(Hits 1543 - catégorie : Internet)

Faites passer - Imprimer




Autres Tutoriels

Bonne gestion de sa banque en ligne

Comment utiliser le web correctement et garder une bonne gestion de sa banque en ligne.

(Écrit le 23/10/2019 - 949 lectures)

Tirer parti d'internet

Internet, une connexion web peuvent être utilisés de manière ludique, sociale. Ils peuvent également permettre de résoudre des problèmes, trouver des solutions. Travail, finance, bricolage sont des domaines utiles auxquels le web peut répondre. Avec des astuces d'utilisation, de la réflexion et de la patience bien des portes peuvent s'ouvrir.

(Écrit le 31/03/2016 - 993 lectures)

Concours web

Avec le développement d'internet, de nouvelles manières de captiver l'attention des internautes se multiplient.
Si cela n'est pas nouveau, les concours sur le web sont cependant toujours présents et occupent sur le web une place qui n'est pas négligeable. De plus, les concours sur le web arrivent à suivre les évolutions du web, voire à les créer. Cependant la qualité des concours n'est pas toujours au rendez-vous.

(Écrit le 08/11/2015 - 923 lectures)

Les objets connectés et les applications à venir

Après le web à très haut débit avec beaucoup de contenu, une voie autre se développe actuellement : les objets connectés. Il s'agit d'objets de tous les jours, avec une adresse IP et qui peuvent communiquer entre eux, s'interroger, se répondre.
Qui n'a pas rêver ouvrir son frigo et être informé des denrées dont la date limite de consommation approche.

(Écrit le 03/06/2015 - 1055 lectures)

Google map ou Plan la bataille des cartes

Google et Apple se livrent à une bataille de fonctionnalités et de précision avec leurs cartes respectives. Avec le PC et la tablette, Google map et Plans sont un bon complément à la recherche d'informations grâce à la cartographie.

(Écrit le 05/05/2014 - 2574 lectures)

Autres tutoriels Internet




Tutoriels Informatiques

Logiciels :
  • Numériser un document

    Pour raison administrative ou pour de l'archivage, numériser un document, autrement dit le scanner, est un besoin que l'on va rencontrer. Lorsque l'on ne sait pas comment faire c'est une opération qui parait hors de portée alors qu'elle est toute simple.


Astuces :
  • Fusionner des documents en fichier pdf

    Pour des besoins administratifs ou autres, il peut être nécessaire de devoir fusionner des documents, des images ou des fichiers pdf en un seul document pdf.
    Voyons comment faire


Outils :
  • Télécharger Google Earth

    Comment télécharger Google Earth. Le logiciel de visualisation de fichiers kmz et kml est gratuit et permet dans sa version ordinateur de créer des cartes.


Sécurité :
  • Limite de paiement sans contact par jour

    Une carte bancaire peut être utilisée pour faire un paiement sans contact. Il y a des limites de montant à respecter pour ce type de paiement. Mais cela n'empêche pas la fraude.


Logiciels :
  • Correcteur orthographique

    Quelles sont les solutions pour un correcteur orthographique lorsque l'on a besoin de publier des travaux, remettre un travail ou faire un document professionnel.


Internet :
Supercherie :
  • SCAM I have very bad news for you.

    Cela circule sur le web et de plus en plus avec les comptes en bitcoin et la montée des cours de cette monnaie.
    C'est un simple e-mail envoyé à des milliers de destinataires et demandant un montant en bitcoin, faute de quoi le contenu du PC sera envoyé en capture d'écran aux contacts de la boite e-mail


Astuces :
  • Créer un compte Google sans adresse Gmail

    Voyons dans ce tutoriel comment accéder aux services réservés aux comptes Google sans pour autant avoir une adresse Gmail. Nous allons accéder à Drive, Google Analytics, Jamboard ou Hangout en utilisant une adresse mail personnelle, voire professionnelle.


Tutoriels informatique
Ajoutez à votre page Google

Dictionnaire

Lexique Informatique


Outils


Thèmes Phortail