Randonnée en Piémont : Rifugio Meleze - Chianale

  1. Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Randonnee

logo piemont

La première boucle de la randonnée en Piémont touche à sa fin. Philippe a pu faire des photos qui sont réellement spectaculaires.



Dimanche 7 septembre
Rifugio Meleze - Chianale
6 heures et 1155 m de dénivelé positif


Voyez ici pour le road book Rifugio Meleze - Chianale

Si le dîner et le petit déjeuner ne furent pas terribles, la nuit fut excellente. Nous étions deux dans une chambre de 6, malgré une bonne trentaine de présents. On aurait dû s'en douter.....nous partons ce matin pour le "Colle del Bondormir" (ça ne s'invente pas).

Mais au lieu de suivre, dès le refuge, la GTA (Grande Traversée des Alpes versant italien) , nous empruntons la route pour visiter Chiazale et Celle, deux hameaux de Bellino.



De vieilles maisons de pierre couvertes de lauzes, des balcons de bois sous les avancées de toit remplis parfois de fagots, des ruelles pavées ou dallées, font tout le charme de ce bâti séculaire. Quelques fresques d'inspiration religieuse ou des cadrans solaires animent les façades. Certaines maisons révèlent un passé très ancien avec leurs fenêtres géminées ou bien en ogive et s'ornent parfois de visages de pierre.
Nous quittons Celle di Bellino par le sentier U23.



Dès le départ Jacky note qu'il ne doit pas être très fréquenté. En effet, un balisage irrégulier, une absence de panneau, inhabituel sur ce versant!La pente est raide et la vue devient aérienne. A l'écart du village de Celle, plus exposée aux avalanches, la chapelle présente à son chevet une grosse butte de terre, sensée dévier et minimiser les effets dévastateurs d'éventuelles coulées de neige.


Au bout d'une vingtaine de minutes nous atteignons les premiers pâturages.


A partir de là, ce sera une partie de cache-cache avec la trace du sentier et les nombreuses sentes à vaches. Aussi optons-nous pour une ascension à vue car le col est fort bien visible, même si il y a 800 mètres de dénivelé depuis le village. Les touffes d'herbe et les mottes de terre servent de marches dans cette longue ascension émaillée des ruines des différentes granges d'alpage.

Un, on est sûr d'être sur un ancien chemin car ces dernières étaient à l'époque reliées entre elles, deux, cela donne un but à chaque portion de montée. Sans explication, nous voyons en contrebas de nous, les 2 randonneurs français rencontrés hier soir au refuge. Ce sont eux qui nous avaient raconté la pluie diluvienne qu'ils avaient essuyée lors de leur descente sur Chiappera, mercredi après midi. Que font-ils là alors que la GTA, chemin qu'ils devaient prendre, est fort bien balisée. Mystère !Comme nous ils font du "hors piste".


Ce n'est que quelques mètres avant le col, là où les vaches viennent rarement, que nous retrouvons un sentier correspondant à celui marqué sur la carte.

Deux heures de tout terrain pour atteindre ces 2657 m d'altitude. Le genou de Jacky n'a pas aimé...

La GTA retrouvée, nous la suivons à la descente, d'abord dans des éboulis de schistes, puis entre de gros blocs rocheux et des touffes de circes très épineux. Le sentier se fraie ensuite un passage entre les aulnes, sente étroite et humide (d'où la présence des aulnes), jusqu'à retrouver les "Grange Serre".


Nous suivons ensuite le torrent de Fiutrusa, le traversant tantôt à gué, tantôt sur des passerelles de fortune.

Retrouvant le mélézin, la descente en forêt est très humide. Il a dû pleuvoir dans cette vallée hier soir tant la terre est mouillée. Déjeuner à l'ombre claire des mélèzes.




On cherche le chemin pour le "Colle del Rastel", Introuvable. Plutôt que de nouveau faire du hors piste une seconde fois, j'opte pour la fort belle et agréable descente du "Vallone di Fiutrusa". Le soir, Cristina notre hôtesse nous confirmera qu'il est quasiment inusité.

Nous débouchons en surplomb de Pontechianale et du lac de Castello.


Un agréable chemin à la limite des arbres et des pâturages remonte le haut Val Varaita et nous mène en 40 minutes à Chianale.

L'eau du torrent Varaita coule sous l'arche d'un petit pont roman et par une prise d'eau court au long du vieux lavoir accolé à la nef de la chapelle Sant' Antonio, faisant le bonheur des jeux d'enfants.

Datée du XIVème siècle, elle fut l'église paroissiale du bourg de 1459 jusqu'à la fin du XVIIème siècle, remplacée ensuite sur la rive droite par l'église San Lorenzo.


La rivière est d'ailleurs l'axe central du village suggérant même son nom, puisque Chianale, "la Chanal" fait référence au lit du torrent qui le traverse.13h45, au "Laghi Blu" le restaurant de Cristina, c'est le coup de feu. Nous retrouvons notre chambre, nos affaires"civiles": remise à niveau des provisions et linge propre pour la suite.

A suivre : Chianale - Rifugio Vallanta





Article mis à jour par Janol
le 11/10/2014
Hits 2.532

Catégorie : Publication Randonnee


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire