Comparer Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Il peut être tentant de faire une comparaison entre Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud, tant les épreuves semblent proches et que la majorité des cyclos participent aux deux distances. Essayons de voir comment elles diffèrent.




Il peut être tentant de faire une comparaison entre Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud, tant les épreuves semblent proches et que la majorité des cyclos participent aux deux distances. Essayons de voir comment elles diffèrent.


Présentation des manifestations


Logo Paris-Brest-Paris
Paris-Brest-Paris, se déroule tous les quatre ans depuis le début du siècle précédent. La distance est de 1.230 avec 10.000 m de dénivelé et relie en aller retour Paris à la capitale de la Bretagne. PBP a lieu la dernière semaine d'août. Les délais sont de 90 h.


Logo 1000 du Sud
Le 1000 du sud se déroule au départ de Carcès et traverse selon les années les départements du sud de la France (drome, alpes de haute Provence, var, hautes alpes, alpes maritime, isère, ardéche. La distance est de 1.000 km de 16.000 à 20.000 m de dénivelé. Le 1.000 du sud a lieu la première semaine de septembre. Les délais étaient, comme tout Brevet de Randonneurs mondiaux de 1.000 km, de 75h, étaient car le délai pour cette randonnée qui a gagné en dénivelé est désormais de 100 heures.



Sur un plan géographique.

PBP est au Nord et se dirige d'ouest en est avec une possibilité de jouer avec le vent, souvent présent de dos au retour.
Le Mille du sud est quand à lui une boucle avec une rencontre avec le mistral dans la Vallée du Rhône, éventuellement le vent d'est, alors signe de pluie à venir.



Sur un plan dénivelé.

C'est une différence forte entre les deux épreuves : 10.000 m coire 11.000 en 2019 contre 16.000 (édition 2012) ou 20.000 confère un certain niveau de difficulté à l'épreuve méridionale, alors que PBP est comparativement plat avec une difficulté spécifique sur la distance (200 km de plus).
Si l'on regarde le temps des premiers, on peut voir que PBP est plus rapide avec des temps en moins de 45h, contre des temps en moins de 60 pour le mille du sud.
Si l'on compare le temps des cyclos ayant fait les deux, on peut constater que tous les cyclos ayant fait PBP, ont mis plus de temps au 1.000 du sud qu'à l'épreuve du nord.



Sur un plan du randonneur

Si une assistance est permise à Paris-Brest-Paris avec de surcroit des ravitaillements tous les 80 / 90 km,
le Mille du Sud se fait quant à lui en autonomie complète et donc sans assistance. La relation entre les cyclos est ainsi empreinte de plus de solidarité au sud, alors qu'elle est en harmonie avec un public nombreux et connaisseur du coté de Brest. Avec ravitaillement et possibilité de dormir à l'abri, PBP est une randonnée confortable, alors qu'avec une gestion de la distance en autonomie complète, le 1.000 du sud est plus nature, plus sauvage (il est toutefois possible de prendre un hôtel pour une deux ou trois de ses nuits).



Sur un plan des participants

Il y a environ 5.000 participants à PBP, contre une cinquantaine au 1000 du sud. Une majorité de cyclos de l'épreuve méridionale ont fait PBP, la proportion d'étrangers est sensiblement la même, il y a plus d'abandon du coté de Brest que du coté de Carcès. Ce qui peut faire penser que les cyclos du 1.000 du sud connaissent les difficultés et sont préparés alors qu'au nord, l'épreuve est "plus de masse", avec une proportion de cyclos qui partent un peu "à l'aventure" alors qu'il y a dans l'épreuve parisienne des brevets qualificatifs (200, 300, 400 et 600) dans les neuf derniers mois de préparation.

Ayant participé aux deux randonnées, à un an d'intervalle, le 1.000 du sud parait largement plus difficile que Paris-Brest-Paris. Il est plus difficile de faire des bosses que de faire de la distance.
Si bien que dire que Paris-Brest-Paris constitue un bon entrainement au Mille du Sud prend toute sa signification.


Il est facile de se faire une première expérience de la randonnée en ultra-distance sur Paris Brest-Paris, alors que le 1000 du Sud avec ses parcours exigeants, s'adresse à des cyclos ayant une expérience de ce genre d'aventure et ce avec une bonne connaissance de soi. Pour faire un parallèle avec la mode, on peut dire que le ">1.000 du sud c'est la haute couture de la randonnée à vélo.




Article mis à jour par Janol
le 01/09/2020
Hits 1.554

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport

Sur le même sujet :

Mille km du Sud la grande échappée Provence

Mille km du Sud la grande échappée ProvenceRécit du 1000 du sud à vélo, organisé en Provence au départ de Carcès. le 1000 du sud, c'est une sorte de Paris Brest Paris mais provençal et en 3D.


L'autonomie sur le BRM mille du Sud

L'autonomie sur le BRM mille du SudLe mille du sud est une épreuve cyclo qui se déroule en totale autonomie : le circuit n'est pas fléché, le cyclo est autonome quant à ses ravitaillements, il ne dispose d'aucune assistance de type voiture suiveuse.


Mille km dans le Sud et plus si ça grimpe

Mille km dans le Sud et plus si ça grimpeLes brevets de randonneurs Mondiaux de 200 à 1000 km organisés dans le sud via le Ventoux ou le col de la Cayolle.




Autres publications cyclisme

Rouler en club et le cas du cyclo lâché

Rouler en club, pour une sortie du dimanche ou une randonnée, pose dans bien des cas des problèmes. Même sans crevaison, il y a des cyclos lachés, qui n'ont plus qu'a rentrer seuls. Quelles solutions mettre en place ?
(Écrit le 08/10/2020 - lu 3.828 fois)


Premier brevet de vélo, premier marathon, premier Paris-Brest-Paris

Difficile choix que celui de participer rapidement à une première épreuve ou décider d'attendre d'avoir plus d'expérience et peut-être plus de plaisirs.
(Écrit le 08/09/2020 - lu 302 fois)


Randonnée de bosses vers Saint-Donnat-de-Montcalm

Après les sorties de plaine ou celles en altitude, un besoin de monter encore plus est venu trouver ce parcours vélo de 300 km dans les Laurentides.
(Écrit le 05/09/2020 - lu 97 fois)