Courchevel X-TRAIL

  1. Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Trail

Dimanche 9 août vers 16h30, bien cinquante coureurs restaient encore étendus sur la pelouse du stade de saut à ski de Courchevel, face au grand tremplin de 120 mètres, savourant les clichés glanés ça et là en altitude, au cours d'une journée bien remplie. Le récit du X-Trail de Courchevel



Dimanche 9 août vers 16h30, bien cinquante coureurs restaient encore étendus sur la pelouse du stade de saut à ski de Courchevel, face au grand tremplin de 120 mètres, savourant les clichés glanés ça et là en altitude, au cours d'une journée bien remplie. A deux pas du podium dont il venait de gravir la plus haute marche en remportant l'épreuve du 53 km en 6h35 minutes, Dawa Dacchiri Sherpa évoquait à un petit public de passionnés, tout acquis à sa cause, ses récentes course et projets à venir.

Et la journée fut longue pour la plupart des concurrents du grand parcours. Après le départ à la frontale à 4 h30 et la montée vers les premières cimes, il fallut longer la longue moraine glaciaire du Rateau, traverser les arêtes de Montcharvet juste en surplomb du village de Pralognan, puis aux alentours du 40ème kilomètre, réaliser l'ascension de la Dent du Villard à 2284 mètres d'altitude. Une longue descente d'un jet s'en suivait jusqu'au village de Courchevel 1300- le praz.

En début de course, un groupe de trois échappés se tenait jusqu'au col du Fruit avant de plonger dans la vallée secrète du Saut. Sur le grand plat menant au refuge, Dawa sherpa creusait petit à petit l'écart et laissait Jean-Sébastien Daviet et François Lachaux à quelques encablures. Dans les passages techniques du col du Rateau, il asseyait définitivement son avance pour ne plus être rejoins.

Sur un rythme plus rapide, le 30 km tenait également ses promesses. Les jeunes y étaient à l'honneur, tant chez les filles que chez les garçons. François Hivert, le coureur d'Arêches-Beaufort, vainqueur en 2008 aurait bien aimé récidiver. Mais c'était sans compter sur le punch du sociétaire du Club de Kayak de la Haute Isère (et oui ils courent aussi), Guillaume Provost, qui devança de quelques dizaines de secondes en 3h26, Tanguy Roche, membre de l'Ecole Militaire de Haute Montagne. Chez les filles, Aline Gouillon, 20 ans et venue sur ce trail juste pour essayer à force d'en entendre parler (elle travaille à la boutique Odlo de Courchevel), bouclaient la ballade en 4h15 et s'adjugeait la 23ème place.

Fort de cette réussite et de l'ambiance conviviale qui régnait dans les alpages de Vanoise, nombre de traileurs auront à cœur de se donner rendez pour la nouvelle édition des Courchevel X Trails, le dimanche 8 août 2010.





Article mis à jour par coureurs des cimes
le 04/09/2009
Hits 2.924

Catégorie : Publication Trail


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire