Le projet de Vancouver à Montréal à vélo

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Il est des projets qui sont la continuité logique des projets précédents. Vancouver Montréal à vélo fait parti de ceux là.



VMV pour Vancouver Montréal à Vélo résonne comme les trois lettres qui viennent après trois autres dans l'alphabet du cyclo. Paris Brest Paris (PBP) 2011 a ainsi troisième suite, après la première que fut le 1000 du Sud (MDS) en 2011, et la seconde que fut le défi 48 heures vélo en 2012.

Les projets appellent les projets.

Un projet randonneur
Si PBP avait pu se faire en dormant relativement peu (deux heures pas nuit), le mille du sud connu plus d'heures de sommeil sur les 75 heures entre le départ et l'arrivée, le 48 heures vélo a permis quant à lui de dormir 8 heures durant ce défi personnel de faire 800 km dans le week-end.
Vancouver Montréal à Vélo, sera axé sur la route à vélo dans des paysages magnifiques, avec un minimum de 6 heures de sommeil par nuit, et certainement plus de 12 heures de selle au quotidien.
Le défi, la bataille de tous les jours sera de gérer la progression pour arriver avant le 28 Juillet à destination.
Il y a des étapes difficiles dans les 1.000 premiers kilomètres avec le passage des rocheuses, puis des étapes dans les prairies ou il sera possible de rouler plus de 200 km par jour. La dernière partie avec les lacs devrait également permettre de rouler, ou, espérons le, de pouvoir gérer l'avance pour profiter du moment, des rencontres et des paysages.
L'arrivée sur Montréal avec un dernier 200 km entre Ottawa et l'Ile de destination sera parcourue avec cette folie qui m'anime sur les fins de parcours, l'odeur de l'écurie, le poids des kilomètres qui paradoxalement rend la pédale légère, l'ivresse que procure la joie de terminer avec le sourire un tel périple et c'est tas de petits bonheurs qui font qu'on a envie de rentrer pour préparer la suite.

Sur le même sujet :

200 km vers les lacs de Val David

200 km vers les lacs de Val DavidDe Montréal à Val David et ses lacs, c'est un parcours vélo de 200 km et dans des paysages bucoliques, lacs, rivière, foret. De quoi se ressourcer et prendre des forces.


160 km sous la chaleur

160 km sous la chaleurDifficile 160 km de reprise avec une température proche des 30 degrés. Des arrêts non prévus pour récupérer et finalement l'allure a été bonne.


Belle à en tomber parterre

Belle à en tomber parterreElle était jolie du haut de son vélo et de ses jeunes années. Elle était jolie et m'a mis au tapis.


Randonnée d'automne

Randonnée d'automneRouler l'Automne pour se refaire une cerise des efforts sans compter de l'été. Une sortie attendue, crainte, mainte fois repoussée puis enfin désirée. Et si on la réalisait cette sortie vélo.


BRM 600 qualificatif pour PBP 2019 très technologique

BRM 600 qualificatif pour PBP 2019 très technologiqueC'est une bonne quinzaine de cyclos qui se présentent au départ du dernier brevet qualificatif de Paris Brest Paris 2019 avec le 600 km Ce brevet développe 5.200 mètres de dénivelé, il est ainsi un candidat de choix pour tester son état de forme pour se présenter honnêtement sur PBP qui compte deux fois plus de km (1200) pour deux fois plus de dénivelé (de l'ordre de 10.000 m).






Article mis à jour par Olivier
le 05/10/2013
Hits 1.162

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport



Autres publications cyclisme

200 km vers les lacs de Val David

De Montréal à Val David et ses lacs, c'est un parcours vélo de 200 km et dans des paysages bucoliques, lacs, rivière, foret. De quoi se ressourcer et prendre des forces.
(Écrit le 06/07/2020 - lu 122 fois)


160 km sous la chaleur

Difficile 160 km de reprise avec une température proche des 30 degrés. Des arrêts non prévus pour récupérer et finalement l'allure a été bonne.
(Écrit le 02/07/2020 - lu 62 fois)


Belle à en tomber parterre

Elle était jolie du haut de son vélo et de ses jeunes années. Elle était jolie et m'a mis au tapis.
(Écrit le 25/05/2020 - lu 119 fois)



Pagination :  7 suivants