Alta Via 1 : Refuge Walter Bonatti - Courmayeur

  1. Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Randonnee

logo Aoste

Dernière étape sur cet Alta Via 1 et arrivée à Courmayeur. Philippe et Jacky vont ainsi boucler les 192 km de marche en 14 jours. Derniers instants, dernières photos ... mais pas les moindres.



Lundi 5 septembre 2016
Refuge Walter Bonatti - Courmayeur
6h25 - 9h30 soit 3h05 de "marche" (3h35 selon le topo) et 150 m de dénivelé +.

Voyez ici le Road-book Courmayeur

Nuit un peu bruyante avec le point de ravitaillement du trail juste sous nos fenêtres. Lever 5h30, pour déjeuner 1/4 d'heure après. Mais bien que resté ouvert toute la nuit pour les coureurs, le petit déjeuner n'est prêt qu'à 6h00.

On patiente gentiment, mangeons, grâce au service sous forme de buffet, largement à notre faim et décollons à 6h25.

Le jour pointe à peine sous la grosse couverture de nuages. Le topoguide nous donne un bon 3h30 pour gagner Courmayeur. Notre bus pour passer le tunnel et retourner en France est à 10h30. Avec un peu de marge ça devrait être bon.

Il a plu une bonne partie de la nuit mais rien ne tombe à notre départ.
Nous croisons parfois, leur frontale allumée, des concurrents du 4K.



Ce sont les derniers. Il y a de nombreuses nationalités y compris des autres continents. Les visages sont marqués. Nous, nous retrouvons à rebours le chemin emprunté en 2009. Les lieux sont reconnaissables, même au jour levant.

A Leuchey, nous prenons cinq minutes d'un léger crachin. Par sécurité nous couvrons les sacs. Une légère remontée nous mène au refuge Bertone, lieu d'une étape, il y a sept ans. Nous y posons quelques minutes les sacs et mangeons un morceau.



Ensuite une très longue descente où nous croisons la dernière concurrente nous conduit jusqu'à Courmayeur (la barrière horaire de la course était fixée à 6h00 ce lundi matin).

Direction piazzale Monte Bianco et les guichets des la SAVDA. Il est 9h30 et un bus part dans quelques minutes, nous n'aurons pas à attendre celui de 10h30.

Côté Chamonix, c'est la pluie. Je rejoindrai, sous mon parapluie, seul, ma voiture et reviendrai prendre Jacky à la gare routière. Inutile d'être mouillé à deux.





Article mis à jour par Philippe Chopin
le 25/02/2017
Hits 1.309

Catégorie : Publication Randonnee


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire