Faire du vélo par forte chaleur

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Rouler par forte chaleur, voire sous la canicule c'est pas très confortable. De préférence on évite, mais si notre randonnée se déroule en partie sous une chaleur accablante, faut il alors abandonner et sauver sa santé ou persister et prendre des risques ?



Qui ne s'est pas déjà retrouvé à devoir rouler sous une forte chaleur, parti sur un coup de tête avec la certitude que ça va passer et finalement la chaleur fait ses effets, les bidons d'eau sont vides et de toutes façons boire n'y change plus rien.



La chaleur et la longue distance

Sur une randonnée de longue distance, voire sur une simple sortie, la chaleur peut être un bel obstacle. Outre le coup de soleil à venir, la moyenne à vélo baisse et le plaisir de rouler est perdu de vue car l'organisme peut rapidement (en quelques heures) se mettre en mode survie avec un minimum de fonctionnement, dont la moyenne horaire ne fait pas partie (malheureusement ? on peut se poser la question). Si la randonné est en étapes, le coup de soleil est rédhibitoire car le moindre rayon de soleil sur une peau brulée est tout simplement non supportable. Si la randonnée se joue avec la moyenne horaire il faut alors anticiper le coup de chaleur et s'en protéger.


Quels sont les effets de la chaleur

Outre le soleil qui brule la peau et génère des coups de soleils à venir, la chaleur apporte une sensation de déshydratation. La bouche est sèche, on respire de l'air chaud et si le soleil tape vraiment on a besoin de se mettre à l'ombre pour se refroidir et faire descendre les pulsations cardiaques.
Dans la situation où seulement la chaleur pose problème, à un moment donné, on s'aperçoit que boire ne change rien à ce que l'on ressent et on a l'estomac plein de liquides. C'est le problème de la vidange gastrique qui est retardée avec la chaleur, l'effort, le type de boisson hypertonique (sucrée) ou non, la présence ou non de minéraux.
Outre la sensation de soif et de bouche sèche, la chaleur fait que l'on ressent une une altération de la vision. La vision périphérique est comme amoindrie et le cerveau est plus lent à la réaction. Le fonctionnement même du cerveau est altéré.


Refroidir la nuque et les épaules

Être à l'écoute de son corps permet de pouvoir réagir une fois qu'on a l'information.
Si boire ne permet pas de refroidir le corps, refroidir la nuque et les épaules apporte par contre des bienfaits importants, voire salvateurs.
La vision retrouve son champs normal. incluant la vision périphérique, les idées sont plus claires et l'envie de pédaler revient alors qu'aucun apport n'a été fait.
Se méfier cependant du soleil sur la peau mouillée car les goutes d'eau vont avoir un effet loupe sur la peau. Cela est valable sur la nuque comme sur les bras et les jambes. Selon notre capacité a pouvoir encaisser un coup de soleil ou a devoir absolument l'éviter, il peut être alors utile de refroidir avec de l'eau et d'essuyer les zones qui ne sont pas couvertes.
Que peut-on faire alors durant une randonnée ?

La chaleur sur une randonnée

Sur une randonnée estivale, il peut arriver que la chaleur soit incontournable, il y a alors 3 solutions à envisager :
- Ne pas participer : sage décision mais si la prochaine édition a lieu dans un an, ou dans quatre ans, il faut être armé de patience.
- Participer en croisant les doigts et vogue la galère : c'est peut-être comme cela que tout le monde fait.
- Participer en étant armé contre la chaleur.


Comment supporter la chaleur en randonnée

Comme une longue distance, la chaleur se travaille, on parle d'acclimatation.
Le but est de se préparer à faire des sorties sous la chaleur, voire sous le soleil et d'y aller par petites doses pour que le corps s'acclimate aux efforts sous ces contraintes.
Si il est illusoire de sortir lorsque la chaleur est à son pic, il peut être intéressant d'y aller dans la phase descendante ou montante en jouant sur les heures et l'horaire d'entrainement. Et petit à petit déplacer les horaires d'entrainement pour prendre une charge de chaleur supérieure.
Il faut bien à ce niveau distinguer chaleur et soleil, bien qu'en randonnée il va y avoir chaleur et soleil (c'est une certitude dans la préparation).
L'acclimatation au soleil se prépare autrement et pas forcement sur le terrain de sport. C'est seulement la peau qui est sensible à ce niveau.
- On peut alors se préparer en préparant sa peau au soleil. Les bains de soleil peuvent être une solution, les salon de bronzage ou instituts peuvent en être une autre.
- La peau peut également être protégée avec des crèmes solaires de type écran total.
- Il existe également sur le marché des vêtements de vélo anti-UV, y compris des manchettes pour les bras, voire selon les fabricants des jambières.
Non seulement ces vêtements apportent des protections anti-UV mais également une sensation de fraicheur (avec une limite).



Selon les expériences vécues personnellement au cours des années ou celle d'Hervé Talabardon sur la RAAM, l'organisme nécessite un refroidissement externe par application de froid (veste de glaçons, eau sur les épaules et la nuque), plutôt que par ingestion de froid (eau froide, crèmes glacées avec effets secondaires indésirables sur les intestins).


Sur le même sujet :

Tour de France Randonneur - Saint-Jean-de-Maurienne Bellegarde-sur-Valserine via le Cormet de Roselend

Tour de France Randonneur - Saint-Jean-de-Maurienne Bellegarde-sur-Valserine via le Cormet de RoselendParcours alternatif pour cette dernière étape des Alpes avec un but particulier, aller chercher le Cormet de Roselend et son lac. 240 km seront effectués avec le passage de 3 cols majeurs.


Tour de France Randonneur en 18 étapes

Tour de France Randonneur en 18 étapesAlternative au Tour de France randonneur en 21 étapes, voici un découpage plus dynamique avec seulement 18 étapes


Tour de France Randonneur - Soulac Urt

Tour de France Randonneur - Soulac UrtUltime étape du Tour de France Randonneur de l'US métro et retour à Urt après 260 km dans les landes


Tour de France Randonneur - Talmont-Saint-Hilaire Soulac

Tour de France Randonneur - Talmont-Saint-Hilaire Soulac20 ème étape du Tour de France Randonneur que celle entre Talmont-Saint-Hilaire et Soulac. C'est 160 km et 600 m de dénivelé.


Tour de France Randonneur - Vannes Talmont-Saint-Hilaire

Tour de France Randonneur - Vannes Talmont-Saint-HilaireLe Tour de France Randonneur entre en pays de Loire avec cette étape entre Vannes et Talmont-Saint-Hilaire. 200 km pour cette 19 ème étape.






Article mis à jour par Janol
le 22/06/2020
Hits 101

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport



Autres publications cyclisme

Tour de France Randonneur

Présentation du Tour de France Randonneur de l'US Métro, ses villes contrôles, ses cols et ses étapes pour une aventure à venir.
(Écrit le 31/10/2018 - lu 812 fois)