De Montréal à Hawkesbury en reco du 1.000 km

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Dernier entrainement avant le 1.000 km du 30 juin, un seul objectif : reconnaitre un bout de parcours, histoire de prendre un peu plus de confiance.




Le parcours de ce 1.000 km dit coureur des bois relie Ottawa à Québec dans une boucle en aller retour sur les deux rives du fleuve.
Pour ce qui m'intéresse sur cette sortie, c'est d'aller chercher un bout de parcours sans faire trop de kilomètres. Hawkesbury est sur le parcours, c'est à une distance de 100 km de Montréal et permet de faire 70 à 80 km du 1.000 km, puis de Blainville, 2 nd point de contrôle de la randonnée. je peux ensuite rentrer sur Montréal par ma route classique de sortie vers Saint-Jérôme.
Ce sera 220 km de randonnée, laissant le temps dans la semaine pour récupérer. Avec un départ après midi, il y aura même un bout de route de nuit. Pour cette sortie, je suis dans la même configuration que pour le 1.000 km : sacoche avant, éclairage, sacoche de selle, suivi du tracé sur le GPS, esprit d'autonomie et peut-être même respect de la moyenne horaire. C'est en quelque sorte une répétition générale.

Il est midi trente lorsque j'appuie sur le bouton start du GPS, direction Montréal et le canal Lachine pour rejoindre Saint Anne de Bellevue, Vaudreuil Daurion puis traverser le fleuve pour rouler vers Rigaud. C'est là que les premières pluies annoncées par la météo commencent à me tomber sur le coin de la figure. Je trouve rapidement un abri afin de laisser passer le premier grain, j'en profite pour manger un morceau et décide d'enfiler la seule protection que j'ai amené : un chasuble de sécurité. Il est bon pour améliorer la visibilité et même un peu pour la pluie tant que ce n'est pas des trombes d'eau.


hawkesburyLa pluie se calmant, je repars. La route est belle sur ce coté de la rivière des Outaouais, quelques villages sont traversés et voila Hawkesbury, c'est là que je retrouve le parcours du 1.000 km. c'est là qu'il faut traverser le fleuve pour retourner au Québec. Dés le pont franchi, la route file sur la droite, puis plus loin un bout de piste cyclable à l'abri du vent permet de rouler un peu plus vite. L'effort est juste cassé par des barrières pour protéger les cyclistes d'autres pistes cyclables, voire de simples chemins. La fin de la piste cyclable se fait au niveau de l'énorme barrage d'Hydro-Québec, c'est là également qu'il y a un énorme coup de cul, entre force et patience il est passé. Après cette partie vers le sud, voila le virage qui annonce le changement de direction vers l'est. Ce sera des lignes droites, dont une de plus de 10 km. L'ensemble est cependant très roulant et le 50 dent se tire bien avec un vitesse de croisière sous les 28 km /h. Si la pluie a cessé de tomber, il y a des gouttes qui tombent sans discontinue et la route est parfois mouillée parfois sèche. Sur les axes empruntés par le tracé, je craignais un peu le trafic, mais dans l'ensemble, il n'y a pas de souci. Les voies sont assez larges dans certains cas, moins larges mais quasi désertées dans d'autres cas.

L'heure tourne et les kilomètres défilent, je jette un oeil sur le GPS avec Komoot comme application guide, pour constater que dans moins de 10 km ce sera la traversée de la route 117, avec le point de contrôle non loin. La nuit commence à tomber, la pluie aussi. La 117 est là, changement de direction virage sans se perdre dans ces larges intersections et voici la place avec ses boutiques qui serviront de contrôle à l'aller et au retour du 1.000 km. Je repère les magasins présents, il sera temps d'y faire peut-être les courses dans ce coin-ci après 800 km. Je repars après avoir chargé le parcours 3 sur le GPS de secours et file vers le croisement qui va me permettre de retourner à la maison. Sitôt sorti de ce petit bout d'agglomération, sorti également du village, je crois reconnaître la voie ferrée, la piste cyclable et la ferme qui font partis des paysages connus de mes parcours vélo. Virage à droite, il est 20h30, il reste moins de 50 km. Allez, en route vers la maison !

Un peu d'adrénaline, un peu de satisfaction d'avoir bien tourné les jambes, un peu de joie de ne pas eu avoir de peine malgré la pluie, le vent, c'est zen et avec une bonne fatigue que je termine cette reco.
Il reste la semaine pour se refaire une santé, quelques séances de vélotaf, une séance de home trainer pour améliorer la récup et ce sera bon pour le 1.000 km.

Lire le compte rendu du 1.000 km des quatre vents entre Ottawa et Montréal





Article mis à jour par Janol
le 25/06/2018
Hits 307

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport

Sur le même sujet :

Montréal Québec avec vues aériennes de drone

Montréal Québec avec vues aériennes de dronePascal vient d'effectuer Montréal Québec à vélo et avec son fiston, fana de drone, il nous revient avec de formidables vue aériennes.


Pneus d'hiver vélo

Pneus d'hiver véloRouler dans la neige en ville pour aller au travail nécessite des pneus adéquats. Lorsque l'on roule toute l'année en 700, que peut-on utiliser comme pneus pour du vélotaf hivernal ?


Les galettes Méli en endurance

Les galettes Méli en enduranceIl y a quelques années, au détour d'une randonnée, il m'a été donné la possibilité d'utiliser autre chose que des barres de céréales. En endurance et notamment à vélo, il y a peu d'alternative aux barres de céréales, aux gels et autres gâteau sport.


Les apports de l'expérience en endurance vélo.

Les apports de l'expérience en endurance vélo.Le vélo est un sport difficile et peut-être même pire encore que vous ne pouvez le penser. En endurance, le vélo c'est quoi ?


Ultra liberté

Ultra libertéLes manifestations sportives ont quelque chose de magique : La liberté que cela procure une fois la ligne franchie. Au delà de la ligne, au delà des lignes d'arrivée, il y a un gout d'autre chose, celui de l'ultra liberté




Autres publications cyclisme

Premier brevet de vélo, premier marathon, premier Paris-Brest-Paris

Difficile choix que celui de participer rapidement à une première épreuve ou décider d'attendre d'avoir plus d'expérience et peut-être plus de plaisirs.
(Écrit le 08/09/2020 - lu 142 fois)


Randonnée de bosses vers Saint-Donnat-de-Montcalm

Après les sorties de plaine ou celles en altitude, un besoin de monter encore plus est venu trouver ce parcours vélo de 300 km dans les Laurentides.
(Écrit le 05/09/2020 - lu 73 fois)


Comparer Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud

Il peut être tentant de faire une comparaison entre Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud, tant les épreuves semblent proches et que la majorité des cyclos participent aux deux distances. Essayons de voir comment elles diffèrent.
(Écrit le 01/09/2020 - lu 1.530 fois)



Pagination :  7 suivants