Se déplacer à vélo

  1.  Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Cyclisme

L'actualité du moment fait que le vélo est également un moyen de déplacement.
Reprendre son vieux vélo ou en acheter un est la démarche utile pour considérer le vélo comme moyen de transport.
Voyons ce qu'il convient de faire pour se déplacer à vélo en sécurité tout en allant au travail.



Le vélo

Il peut être d'occasion comme neuf. Il y a des éléments à vérifier :

- La taille du vélo. Elle se juge par la hauteur de selle et ses limites. La hauteur de selle peut sur un vélo de route se mesurer avec précision. Dans le cas du vélotaf, il n'y a pas de recherche de performance ou de risques de blessures. Une bonne hauteur de selle est celle qui permet au cycliste de toucher le sol de la pointe de ses deux pieds, en même temps. Au delà le cycliste va se déhancher. En dessous, cela peut être plus rassurant pour le cycliste qui est moins perché, mais c'est moins bon.
Avec cette position sur la selle, il y a également la position du pied sur la pédale. La bonne position est celle qui va permettre à l'os du gros orteil de se situer sur l'axe de la pédale. Une bonne hauteur de selle et une bonne position du pied sur la pédale, c'est des efforts en moins à fournir car la mécanique de l'effort se fait dans de bonnes conditions. Pour allez plus loin sur la position du pied sur la pédale

- Les pneus et le gonflage car sinon on ne peut rouler. Prévoir une pompe à emmener avec soi au cas où. Prévoir une pompe à pied à la maison pour gonfler régulièrement. Plus un pneu est étroit, plus il est gonflé avec de la pression. La pression est indiquée sur le flanc du pneu. Que se soit un pneu avec chambre à air ou sans chambre, le pneu doit être gonflé jusqu'à être dur, sauf en hiver dans la neige, et encore.

- La chaine, sur laquelle il faut mettre quelques gouttes d'huile après avoir enlever avec un chiffon huilé les excédents de cambouis. La chaine ne doit ainsi pas couiner et sera bonne pour la prochaine pluie. L'opération est à renouveler dès que cela couine et après la pluie.

- Les lumières, car il faut être vu et sur certaines routes isolées, il faut voir la route. Une lumière blanche à l'avant, à pile ou se chargeant sur un port usb, une lumière rouge à l'arrière, également à pile ou chargeable sur port usb. Les lumières à pile permettre de voir, alors que les lumière sur port usb seulement d'être vu. Elles doivent être rechargées souvent. L'alternative pour le long terme est le moyeu dynamo mais le cout n'est pas identique, tout comme l'incidence sur la planète.


Les vêtements :

Pas besoin de mettre sa doudoune, mais plutôt un certain nombre d'épaisseurs et pouvoir en enlever.
À vélo, il y a une dépense d'énergie et donc production de chaleur, il ne faut pas se couvrir comme on le ferait à pied (quatre épaisseurs jusqu'à -10 degrés, cinq ou six au delà)

En cas de pluie, il faut prévoir de se couvrir. La gamme Goretex propose de bons vêtements de pluie qui non seulement protègent de la pluie, mais en plus évacuent la chaleur et permettre de ne pas être mouillé à l'intérieur (testé à vélo sur longue distance). Le pantalon nécessite d'être couvert selon la longueur du trajet. Pour les pieds, il y a soit les sur-chaussures, soit prévoir une seconde paire, quitte à la laisser au bureau, soit prendre une seconde paire de chaussette.

Même avec le froid, un collant sous le pantalon n'est pas nécessaire. Jusqu'à moins 10 degrés, le pantalon de type jeans suffit (utilisé actuellement sur Montréal).

Les gants sont utiles avec des sous gants en soie pour encore plus de confort.

Un gilet jaune de sécurité peut-être utile la nuit, surtout pour les parcours citadins.

Le casque n'est pas obligatoire, mais cela protège de la pluie :)


La sécurité dans la circulation.

- L'idéal dans son trajet est de prendre les pistes cyclables. Cependant, il y faut être également prudent.
Une piste cyclable a forcement une, des intersections avec le flot des voitures. C'est aux intersections que les accident arrivent. Une voiture, un camion qui veut tourner, un stop ou un céder le passage pas respecté et le danger est vite là.

- Préférer les pistes cyclables avec un seul sens de circulation, et de préférence séparées de la chaussée.
Les voies cyclables sont également pratiques avec leur lots de dangers.

- Parmi les cinq sens, le plus utilisé dans la circulation, lorsque l'on est à vélo, est la vue, bien évidement, mais surtout ne pas négliger l'ouie. J'entends les véhicules arriver dans mon dos, je sais lorsqu'il n'y en a pas. Je n'ai pas besoin de touner la tête, je reste à l'affut sur ce qui se passe devant.

- Rouler à droite c'est bien, faire sa place sur la chaussée c'est mieux. Cela demande de l'expérience cependant et de la vitesse pour déduire le différentiel entre les voitures et vous. Si la circulation est à 50 km et que vous roulez à 10 km/h, vous êtes clairement un obstacle, si vous roulez à 30 km/h, c'est plus facile pour les automobilistes de vous considérer.

- Signaler ses intentions : Vous tournez à droite ou à gauche, montrez-le. Pour bien me fair voir, je n'hésite pas à mettre mon bras à l'horizontale durant deux secondes, j'arrête de pédaler pour ne pas avoir à freiner, vy que je n'ai plus qu'une main sur le guidon.
- Apprendre des noms d'oiseaux : il n'y a pas pire que de garder des émotions au fond de soi. Vous avez eu peur, car l'automobiliste ne vous à pas vu, ne laissez pas ce traumatisme vous gâcher la journée ou la semaine. Exprimez vous et à voix haute, cela fait du bien.

Anticiper, anticiper, anticiper et les freinages d'urgence seront évités.

Voyez ici d'autres infos sur la sécurité à vélo

Les avantages du vélo comme moyen de déplacement sont multiples et bien supérieurs au tracas de la pluie (mon amie), ou des dangers de la circulation, pour lequel on devient rapidement un expert.

Pour se déplacer en ville à vélo, je prend du recul.






Article mis à jour par Janol
le 09/12/2019
Hits 226

Catégorie : Publication Cyclisme


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire

Autres publications cyclisme

Idées reçues sur le vélo

La pratique du vélo est facile. On se net à pédaler on avance, un jour on accélère cela devient vite grisant.
Oui mais après des années de pratique ou bien même avant de s'y mettre, voici quelques idées reçues sur le vélo
(écrit le 04/12/2019 - lu 251 fois)


Comment rouler à vélo ou l'art de pédaler

Quelle est la technique qui fait que l'on avance à vélo. Le simple fait de pédaler ne suffit pas. On peut pédaler plus ou moins fort et avancer à la même vitesse. Où se situe alors le bon équilibre ?
(écrit le 09/02/2019 - lu 12.395 fois)


Rouler seul à vélo avantage ou inconvénient

L'une des principales causes de désagrément du cycliste est la solitude. Rouler seul semble être désagréable dés lors que l'on a connu le plaisir de rouler en club.
(écrit le 02/02/2019 - lu 700 fois)



Pagination :  7 suivants