Biarritz Marseille : la longue chevauchée

  1. Articles sport
  2. Publications Cyclisme

Dernière étape sur la route entre Biarritz et Marseille. Peut-être pas la plus belle, en tout cas la plus longue et la plus difficile, malgré un parcours plat.




8h11 s' affiche sur le réveil qui aurait dû sonner à 7h20. Un peu de stress participe facilement à la qualité d'un bon réveil. Ainsi avant 9h je me retrouve sur le vélo prêt à chercher ma route vers Frontignan. (Lieu de ma précédente étape : la route vers la grande bleue)
Je perds un temps fou à trouver la bonne route, ayant du faire demi tour suite à des travaux sur la digue qui longe la mer.
Auparavant je m'arrête demander ma route à un pêcheur. Il est en train de sortir ses filets de pêche de sa barque. Il a le visage marqué par la mer, l'oeil est vif.
- Comment faire pour rejoindre la route de Palavas-les-flots ?
- Route goudronnée ou pas ?
- C'est pareil.
- Attendez je calcule...


Piste cyclable ou route

Entre Frontignan et la Grande-Motte il y a deux types de route pour les cyclistes : la piste cyclable qui peut être soit une succession de dalles, soit un chemin de terre caillouteux, la départementale qui peut être sur une seule voie, soit en deux voies avec limitation à 90 km. Du côté du Grau-du-Roi, la piste cyclable en terre débouchant sur la voie rapide je décide de contourner via Agde. Finalement je me retrouve sur la voie rapide avec aucun autre choix d'itinéraire.

Flamants roses

La belle Provence

C'est sur ce parcours bruyant et fatiguant que je file vers Saint-Gilles. Ensuite j'entre dans la capitale de Provence : Arles. Le temps presse et je zappe les arènes romaines, plus loin je ne fait pas le détour pour aller voir le Moulin de Daudet, je garde en mémoire celui de mon enfance aux couleurs plus douce dans un ciel définitivement bleu Provence.
Sur la gauche les Alpilles se détachent du paysage et la roche calcaire rends de jolies couleurs sous l'effet des rayons de soleil.
Maussane-les-Alpilles, Mouriès défilent sous mes roues. Après Mouriès, une petite route me permet de quitter le flot fatiguant de la circulation. Je contourne par la droite une jolie sapinière, le sol est recouvert d'une bonne épaisseur d'aiguilles de pin, le silence est total. Je m'arrête faire une micro-sieste qu'une mouche-réveil viendra interrompre. Ça m'a fait du bien, signe que j'étais fatigué.
La départementale 113 est une longue ligne droite entre Arles et Salon. Je n'en emprunte qu'une seule partie avant de filer vers Grans.
Le village est assez imposant et je décide d'y faire des courses selon ce que je trouve. Par chance une épicerie est encore ouverte, je fait une pause et me recharge en liquide, en solide et avec des soins pour le genou.
Dans le village, il y a une fête qui se prépare, ça sent bon l'été de Provence.

Comment rentrer sur Marseille

Je commence à penser à mon arrivée sur Marseille, j'ai deux choix possibles lesquels vont déterminer ma route future. Soit je vais vers Calas, Cabriès et doit traverser les chauds quartiers nord de Marseille, soit je file vers Gardanne avec quelques belles montées.
Initialement j'avais prévu d'arriver de jour, et d'avoir le temps de rouler Provence : passer au pied de la Sainte Victoire, rouler vers Trets, monter le juillet et terminer par la descente des Termes avant de voir le coucher de soleil sur Allauch et les collines chères à Pagnol.
Mais la nuit tombe ...
Passé 20h et du coté de La Fare-les-Oliviers, je m'équipe de nuit en lumières et en vêtements. La nuit est claire et la lune pleine. A Roquefavour les arcades de l'aqueduc jouent avec la Lune en la faisant apparaître entre les piliers.
La route des Milles est tout droit, elle mène vers Gardanne puis la route des Termes, Allauch et Marseille.
La route de Calas Cabriès est à droite. Il est 21h15. Je passe un petit coup de fil à la famille et une voiture va pouvoir me rejoindre au sommet de Cabriès pour faire une entrée dans Marseille sûre.
22h00 je charge mon vélo dans le véhicule venu à ma rencontre et me laisse transporter au coeur de Marseille.
200 km ont du être parcourus durant cette étape, la dernière d'un joli périple.
Pas de crevaison, pas de pluie, juste une douleur à un genou. Rien que cela mais c'est suffisant pour remettre mon projet de 1.000 du sud à une autre année. C'est dommage mais le sport est ainsi, il y a des limites à ne pas dépasser.



A suivre : épilogue technique les cartes de l'aventure




Article mis à jour par Janol
le 06/09/2015
Hits 673

Catégorie : Publication Cyclisme

Faites passer Imprimer

Récits de sport

Sur le même sujet :

De Biarritz au Tourmalet à vélo

De Biarritz au Tourmalet à véloDans la série, vélo en liberté, il y a une randonnée pas piquée des vers. C'est une randonnée personnelle, mais qui pourrait être organisée comme une randonnée permanente. Départ de Biarritz, puis col de Marie Blanque, suivi du col d'Aubisque et enfin le col du Tourmalet via Luz-Saint-Sauveur.


Randonnée Aventure Biarritz Tourmalet Biarritz

Randonnée Aventure Biarritz Tourmalet BiarritzLa randonnée entre Biarritz et le Col du Tourmalet représente une belle aventure. 430 km et deux cols majeurs. Qu'est ce qui se cache derrière cette randonnée en mode aventure ?


Les sensations des récits de randonnée

Les sensations des récits de randonnéeNous sommes dans la quatrième journée de la randonnée de Philippe et Jacky au nord du Val d'Aoste. Le soleil tape, l'ascension est difficile, les mots racontent l'ambiance, les photos montrent un coin de paradis, et pourtant ...


Effets randonnée pédestre estivale

Effets randonnée pédestre estivaleComment faire son sac de randonnée pédestre pour une randonnée estivale sur plusieurs jours ?


Biarritz Marseille : les cartes de l'aventure

Biarritz Marseille : les cartes de l'aventurePlusieurs cartes ont été utilisées sur cette aventure de Biarritz à Marseille . La carte sur le gps avec l'itinéraire, la carte sur le smartphone en image avec le tracé, la carte GPS du smartphone avec géolocalisation.




Autres publications cyclisme

Premier brevet de vélo, premier marathon, premier Paris-Brest-Paris

Difficile choix que celui de participer rapidement à une première épreuve ou décider d'attendre d'avoir plus d'expérience et peut-être plus de plaisirs.
(Écrit le 08/09/2020 - lu 142 fois)


Randonnée de bosses vers Saint-Donnat-de-Montcalm

Après les sorties de plaine ou celles en altitude, un besoin de monter encore plus est venu trouver ce parcours vélo de 300 km dans les Laurentides.
(Écrit le 05/09/2020 - lu 74 fois)


Comparer Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud

Il peut être tentant de faire une comparaison entre Paris-Brest-Paris et le Mille du Sud, tant les épreuves semblent proches et que la majorité des cyclos participent aux deux distances. Essayons de voir comment elles diffèrent.
(Écrit le 01/09/2020 - lu 1.530 fois)



Pagination :  7 suivants