Comment gérer le sommeil en endurance ultra

  1. Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Cyclisme

logo Paris-Brest-Paris

L'endurance en ultra nécessite de devoir gérer le sommeil sur plusieurs nuits.
Physiologiquement, on sait que l'on peut faire nuit blanche, mais pour un effort au delà d'une nuit que convient il de faire ?


L'endurance en ultra nécessite de devoir gérer le sommeil sur plusieurs nuits.Physiologiquement, on sait que l'on peut faire nuit blanche, mais pour un effort au delà d'une nuit que convient il de faire.Il y a différents adeptes en fonction du nombre de nuits et de la motivation.

Ne pas dormir


Sur Paris-Brest-Paris, les cadors tournent en moins de 48 h (44h15 en 2011) et sans dormir, si ils devaient passer une nuit de plus sur le vélo comment feraient ils ?Si l'on est pas un cador, et que l'on a plus d'une nuit à passer en devant gérer le sommeil, quelles sont les questions que l'on se posera : Mieux vaut il faire nuit blanche et dormir 5 heures la nuit suivante, ou bien dormir 2 heures la première nuit, et 3 la seconde?

Un minimum de 2 heures par nuit


La seconde solution 2 + 3 est plus humaine et respecte plus un rythme physiologique, pour l'avoir testé sur 2 nuits, on peut dire que ça marcheUne astuce : faire ses deux heures de sommeil en dernière partie de nuit, vers 3h30, 4h00. Deux heures après, le soleil se lève, c'est un nouveau jour, le cerveau oublie la veille et repart pour une nouvelle journée, ... comme il est par ailleurs habitué à le faire depuis des années, non ? A lire spécifiquement dans Comment gérer son sommeil sur Paris Brest Paris
Autre possibilité faire des petites pauses, quand c'est nécessaire.

Faire des micros pauses


Est il possible de dormir peu, mais dés que l'on sent le sommeil arriver ?Cette technique fonctionne aux dires de certains qui l'ont essayée, il faut tester ce mode de fonctionnement avant de dire que cela marche bien pour soi. Cependant c'est certainement mieux que la nuit blancheDu coté des techniques ou astuces, il y a celles qui fonctionnent mais qu'il vaut mieux également tester de manière personnelle : mâcher du chewing-gum, boire du café (excitant), boire des boissons énergisantes (excitant).

Faire des grandes pauses

Il s'agit de profiter du délai qui nous est imparti et découper sa randonnée en fonction.Ainsi sur PBP, découper la randonnée de 1.200 km en 4 x 300 km et profiter des 90 heures. 90 h c'est 4 x 22.5 heures, soit un 300 km en 16 heures (18,5 km/h de moyenne). Cela laisse 22.5 - 16 = 6,5 heures de nuit. Conserver 30 minutes de marge et dormez 6 heures par nuit : royal non ? Les nuits seront ainsi faites lorsqu'il fait nuit, permettant à l'organisme de conserver son horloge interne intègre, cela fait sourire, mais il n'est pas rare de voir des cyclos, allongés sur le bas coté en train de dormir .... alors que le soleil est à son zénith. 1.200 km en 90 heures, c'est après tout l'esprit de PBP : finir dans les temps.Il faut dire qu'il y a une belle ambiance de héros aux alentours du Gymnase des droits de l'homme de Saint Quentin lorsque le jeudi matin les 90 heures arrivent ! Frissons garantis ...

Quelle solution choisir ?


Le sport d'endurance et, à fortiori, en ultra-endurance est trop "personnel" pour utiliser des recettes ou astuces génériques. Il convient de s'essayer avec des techniques tout en se posant des questions vis à vis de nos rythmes propres qu'il convient de respecter un minimum (dormir 2 heures par nuit est mieux que ne pas dormir du tout).

Il faut profiter des Brevets de 600 km ou autres distances pour se tester, se connaître et pousser un peu ses limites pour voir où elles sont vraiment (deux heures par nuit, je ne suis pas cap ?, essayes, tu verras !)


Lire également cette première expérience de 4 jours et 3 nuits à vélo, sans assistance, ni nuit d'hôtel, dans le récit 1000 du Sud la grande échappée Provence



Toutes les questions que vous vous posez sur PBP se trouvent dans la Foire aux questions Paris Brest Paris



Article mis à jour par Janol
le 27/07/2014
Hits 4.304

Catégorie : Publication Cyclisme


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire