Tendinite du tendon d'achille

Articles sport Publications Running


La tendinite d'achille est handicapante pour le coureur à pied. Elle peut être due à des excès d'entraînement comme à des chaussures inadaptées. Mais elle peut-être soignée, même rapidement.


Un retour d'expérience positif sur cette Tendinite Achiléenne, tant redoutée du coureur à pied puisque son traitement demande du repos et éloigne ainsi le coureur des routes et des stades d'entraînement.

Apprendre que l'on a une tendinite au talon d'Achille est une bien mauvaise nouvelle, d'autant que dans certains cas, la tendinite survient aux deux tendons.
Les causes sont diverses et sont généralement dues à l'augmentation de la répétition du geste. Pour la course à pied, cela a été effectivement été mon cas puisque de 10 ou 20 km par semaine régulièrement, je suis monté à 30 puis 45 et enfin 60 km dans la quatrième semaine d'entraînement.
Pas de panique, du repos, un renforcement dans l'hydratation en eau et un bon mois de patience.

Après une reprise tranquille en ayant pris soin de changer de chaussures, le constat est amer, la douleur est toujours là. En insistant un peu sur une seconde séance, le tendon est même douloureux au toucher, sous la pression des doigts.
Le repos est repris en course à pied qui est totalement délaissée durant plusieurs mois, au profit de séances de vélo, non douloureuses pour les tendons.

A la reprise des séances à pied, la conclusion est sans appel : mieux vaut consulter un médecin.
Deux voies sont envisagées : le podologue pour analyser la mécanique du pied, l'échographie dans un plan B. Aucune pommade locale n'est appliquée.
Une visite chez le podologue s'impose alors : la cause de la tendinite est due à l'entrainement trop chargé en peu de temps, mais également à un pied qui sollicite trop le tendon. La solution : une petite talonnette permettant de soulever le talon de quelques millimètres, voire même moins. Les semelles sont confectionnées sous deux jours puis testées.

Les semelles correctrices sont positionnées sous les semelles d'origine des chaussures, lesquelles ne corrigent rien par elles mêmes. Les chaussures ne sont ni pronatrices, ni supinatrices.

Alors que chaque entraînement précédent, même de 10 km était douloureux, avec ces semelles-talonnettes, plus aucune douleur n'est ressentie. Cela fait plus de six mois que je cours ainsi, avec des séances de 15 à 20 km, plusieurs fois par semaine.

Cette solution n'est pas universelle mais réponds en fait à un problème. Il convient, pour chaque cas personnel, de consulter un spécialiste afin d'analyser l'origine de la douleur et de soigner en conséquence.

Voir également comment soigner une tendinite d'achile avec le protocole stanish. A long terme, il peut être envisagé de changer de technique de course à pied et de courir avec un appui avant du pied.




Article mis à jour par Webmaster
le 27/12/2007
Hits 19.022

Catégorie : Publication Running


Faites passer - Imprimer.

Voyez également nos récits de sport.

Réactions et Commentaires

Voir les 1 commentaires

Commentez cet article


Autres publications running

Apprendre à courir
Apprendre à courir

Comment bien courir? La course à pied n'est pas aussi ludique que dans nos souvenirs d'enfance et lorsque l'homme ou la femme veulent s'y mettre, les difficultés sont telles qu'il faut réellement re-apprendre à courir.
(écrit le 17/06/2012 - lu 111.001 fois)


Contracture au mollet
Contracture au mollet

Lorsque l'on a une contracture au mollet, que peut-on faire ? Continuer à courir et risquer la déchirure ou consulter et diagnostiquer l'origine du mal.
(écrit le 01/10/2011 - lu 65.789 fois)



Pagination :  2 suivants