Alimentation sur un 200 km et au delà

Running Alimentation

Alimentation sur un 200 km et au delà

On sait que l'alimentation est importante dans les grandes randonnées à vélo. Au delà de 2 heures de pratique, il faut faire le plein en énergie liquide et ou solide.

Oui mais comment s'alimenter ? Des barres de céréales suffisent elles, ou bien il vaut mieux s'arrêter sur les coups de midi et casser la croute comme pour une journée normale ? Quid ensuite sur un 300 km, un 400 ou bien un 600 km ?

Deux situations doivent être prises en compte : le cyclo est seul et s'alimente comme il le veut, ou le cyclo est dans une randonnée avec pause repas (cas classique sur un 200 km)

Dans le cas de la randonnée de 200 km


Alimentation du cycliste

Sur un 200 km, ce qui se fait en 8 à 9 heures de vélo, la pause repas est organisée à mi parcours et le 200 est ainsi découpé en 2 fois 100 km.
Selon l'organisateur, il peut y avoir un plateau repas avec féculents, pains, fruit ou dessert selon le budget. Le cyclo a juste à prendre une ou deux barres de céréales en milieu de matinée, faire la pause repas, ou s'alimenter d'un sandwich, et deux autres barres de céréales en milieu d'après-midi viendront compléter l'alimentation du cycliste pour cette randonnée de 200 km. Bien veiller à refaire le plein d'eau à la pause de midi.

Cette solution est correcte avec un bémol cependant. Même si la plus grande qualité est apportée dans le choix des aliments du plateau repas, il suffit d'un aliment qui passe mal, une sauce, un assaisonnement pour que la digestion prenne plus de temps que si vous aviez déjeuné avec des plats auxquels votre estomac est habitué. De plus, généralement, si l'on s'arrête, c'est pour manger. Ne pouvant emporter son plateau avec soi, on essaye de le terminer, et ensuite on repart l'estomac plein. Les deux heures suivantes à vélo ne sont pas alors des plus confortables... et pour peu qu'il y ait un col à franchir avec un cagnard digne d'un paysage de Provence et le cylo part en galère.

Il y a alors la solution de l'autonomie (laquelle vous dispense du plateau repas).

La randonnée vélo en autonomie

Cette solution fonctionne du 200 km au 600, voire au delà. Cela consiste à s'alimenter tout au long de la randonnée.
Etant donné que l'énergie stockée dans le foie sera bien entamée au bout de deux heures de vélo et qu'une collation prise sur le vélo est plus vite digérée qu'un repas de 15 à 20 minutes, il vaut mieux s'alimenter régulièrement tout au long de la randonnée, plutôt que toutes les demi ou quart de journées.
Cela n'empêche pas de manger des pattes, ou du riz, mais si la ration est convenable, l'estomac n'est pas alourdi, le cyclo peut monter son col, même sous le soleil. Que se passe t-il si le cyclo ne s'alimente plus, telle une locomotive à vapeur qui n'est plus alimentée en bois, les performances chutent et une barre de céréales permet, après quelques minutes, de véritablement repartir (expérience vécue dans les 200 derniers km de Paris brest Paris).

Dans les aliments que l'on peut emporter avec soi :

  • Barres de céréales
  • Fruits secs
  • Galette au miel

Dans le bidon

  • Eau plate
  • Eau minérale type Vichy Saint Yorre
  • Mélange eau + miel
Dans la sacoche
  • Sandwich à manger en plusieurs fois
  • Gâteau de riz
  • Réserve de barres de céréales ou de galettes au miel ou biscuits aux céréales
  • Miel liquide
  • Porte monnaie pour faire les courses au delà de 200 km

Rappelons enfin que sur un 200 km, on est sur de la randonnée avec une alimentation en sucres lents.


Partagez cette page :





Envoyer cette page par e-mail


E-mail destinataire  :
@
Mon E-mail    :
Le sujet     :
Mon Message
d'accompagnement    :

Alimentation et sport

Dossier alimentation

Ce dossier présente des informations sur la Nutrition dans le sport.

Il présente un dossier spécial sur l'Alimentation dans le cadre du sport.


Ce dossier est composé de trois parties qui intéresseront les sports tels que le cyclisme ou la course à pied.

 • Combustible de l'effort

 • Compenser la perte d'eau

 • Alimentation du sportif



alimentation

Alimentation

Ce dossier alimentation est complété par le Tableau des aliments, un outil de calcul du Poids idéal et un éclairage sur l'alimentation sur un 100 km avec l'exemple de préparation pour Millau. Pour les cyclistes, voyons l'exemple de l'alimentation sur un 200 km

Cette partie alimentation en sport connait des avancées, et c'est réellement la pratique sportive qui fait avancer le sujet, l'offre commerciale vient en second plan et n'est pas systématiquement recherchée par les coureurs.

Si vous avez ainsi des astuces d'alimentation dans votre pratique, proposez donc un article à l'administrateur du site