Corse de Girolata à Galéria

  1. Running >
  2. Articles sport >
  3. Publications Randonnee

logo corse

La randonnée en Corse touche bientôt au but, Galéria. Il y a encore de la marche, du dénivelé et des beaux paysages à voir, à raconter.



Mercredi 24 Septembre 2008

Je fais ce matin, après un petit déjeuner copieux, des compliments à Colette sur la tenue de son gite. Elle y est sensible car elle me cite qu'un des guides, le Lonely Planet, y est passé et l'a citée dans son article. Alors que la plupart des autres ne passent pas et ne parlent que de Joseph Teillet. Elle finit dans une semaine car le gite ferme. Etonnant pour un pays au climat si propice à la randonnée automnale.

Départ à 7h30 avec un dernier coup d'oeil sur le mouillage que nous avions en toile de fond pendant le petit déjeuner. Nous passons les dernières maisons, l'aire de battage qui fait face à la presqu'ile de Scandola. Nous remontons le ravin de Cavone.

Aire de battageNotre départ matinal bénéficie d'une ombre salutaire lors de la majeure partie de l'ascension. Les quelques lacets nous laissent apercevoir à travers les arbousiers le fortin et la tour génoise de Girolata.





Golfe de GirolataNous atteignons à 8h50 la Bocca di Fuata. Je cherche à contacter le gite d'étape de Galéria pour réserver notre nuitée car, bénéficiant d'une journée supplémentaire destinée à être dépensée en cas de mauvais temps, nous y dormirons 2 nuits de suite.

A partir du col le sentier chemine sur l'arête qui va du Capu Licchia à la Punta di a Literniccia. Les vues sur le versant méridional succèdent à celles du côté de Galéria. La côte est tout de même plus belle du côté de Girolata.

Nous ferons vers 10h00 les dernières photos du village et débuterons la descente par un joli passage sous de vieux chênes verts dont le houppier est taillé par les vaches donnant aux arbres des allures de topiaires.

La perte de dénivelé est rapide et le sentier zigzague dans le maquis. Quelques échappées visuelles laissent entrevoir le port de Galéria. Cette nuit certains ont entendu le tonnerre. Une averse a dû tomber ici aussi car dans les endroits bien à l'ombre, la terre est encore humide et les feuilles des arbousiers sont ourlées de gouttes de pluie.

Nous croisons à la descente deux couples de français mais surtout trois groupes d'allemands, soit plus d'une vingtaine de jeunes germanophones.

Balisage du Tra Mare e Monti et lézard corseNous gagnons le lit du Tavulaghiu puis son barrage. A un faible intervalle de temps, Nicole en tête se trompe de sentier et moi dans les deux minutes suivantes aussi. J'avais spontanément suivi le chemin canalisant l'eau pour Galéria. J'en serai quitte pour un aller retour au gué, récompensé quand même par 3 ou 4 figues bien mûres cueillies sur l'arbre.




Galéria et sa tour génoiseVers 12h00, nous arrivons au gite. La jeune femme à qui j'avais téléphoné nous indique directement notre chambre (la N° 2); quatre couchages pour nous trois. Nous déjeunons en plein air sur une table de jardin, puis c'est lessive, rédaction et promenade au village jusqu'à la plage. Nous y verrons avec Jacky la tour génoise et le "magasin" attenant et prendrons contact avec le loueur de canoës pour le lendemain. Ce soir ce sera moussaka et tarte aux pommes, Jacky nous offrant la myrte.


Les étapes de retour passent par Calvi


Philippe CHOPIN


Les étapes Corse :

Ile de Corse1 - Grotelle Manganu
2 - Gite Castel du Verghio
3 - Refuge de Tighiettu
4 - Haut Asco
5 - Refuge de Carozzu
6 - Refuge de Bonifatu
7 - Gite de Tuarelli
8 - Refuge de Puscaghia
9 - Ota
10 - Serriera
11 - Golfe de Girolata
12 - Galéria
13 - Calvi


La technique :

- Matériel de randonnée en corse




Article mis à jour par Philippe CHOPIN
le 11/12/2009
Hits 3.957

Catégorie : Publication Randonnee


Faites passer Imprimer

Voyez également nos récits de sport.

Commenter cet article

Pseudo
Adresse e-mail
Titre du commentaire
Commentaire